La FIA rejette la requête de McLaren pour Alonso

La FIA a rejeté la requête de Ron Dennis, qui demandait à ce que Fernando Alonso soit autorisé à courir à Bahreïn, malgré ses blessures contractées à Melbourne. 

La FIA rejette la requête de McLaren pour Alonso
Fernando Alonso, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren
Ron Dennis, Directeur Exécutif de McLaren et Fernando Alonso, McLaren
Charger le lecteur audio

Jeudi matin, les médecins de la FIA ont refusé de donner le feu vert à Fernando Alonso pour qu’il pilote ce week-end. L’Espagnol a souffert d’un pneumothorax et de côtes cassées après sa violente sortie de piste pendant le Grand Prix d’Australie. Néanmoins, le président de McLaren, Ron Dennis, ainsi que le team manager Dave Redding, ont longuement échangé avec des représentants de la FIA à la direction de course samedi soir, pour essayer de les convaincre. 

Selon les informations de Motorsport.com, la question a été longuement débattue par les commissaires de course, mais ceux-ci ont jugé qu’il n’y avait pas de raison de passer outre la décision médicale. Samedi, le président de la FIA, Jean Todt, a insisté sur le fait que la décision des médecins était définitive. Il a cependant suggéré que la procédure d’évaluation après un gros accident comme celui d’Alonso pourrait être révisée. 

"C’est une décision des docteurs", a rappelé Todt quand Motorsport.com l’a interrogé sur la possibilité pour la FIA de reconsidérer cette décision. "C’est quelque chose dont j’ai discuté hier avec le président de la commission médicale, Gérard Saillant, et nous devrions probablement franchir une nouvelle étape pour aller vers des examens plus approfondis après un tel accident."

"C’est peut-être quelque chose sur quoi nous devons réfléchir, pour nous assurer que le pilote est suivi attentivement pendant deux, trois ou quatre jours après un tel accident. Mais de ce que je comprends, c’est une décision très sage [de ne pas autoriser Alonso à courir] et les médecins ne donneront jamais leur autorisation à moins d’avoir des signes clairs et évidents."

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires
Technique - L'aileron arrière de la Red Bull RB12
Article précédent

Technique - L'aileron arrière de la Red Bull RB12

Article suivant

EL3 - Ferrari se pose en menace en supertendres, Haas étonne!

EL3 - Ferrari se pose en menace en supertendres, Haas étonne!
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021