Leclerc n'a "jamais autant appris" qu'avec Vettel

Charles Leclerc a adressé des mots empreints de respect pour celui qui ne sera plus son coéquipier chez Ferrari à l'issue de la saison.

Leclerc n'a "jamais autant appris" qu'avec Vettel

Dans la foulée de l'annonce conjointe faite par Ferrari et Sebastian Vettel, actant le départ du pilote allemand à la fin de la saison 2020, Charles Leclerc a rapidement réagi par le biais des réseaux sociaux. Le Monégasque, à qui le statut de leader naturel paraît désormais promis pour les années futures au sein de la Scuderia, a tenu à marquer toute sa gratitude envers son aîné. 

Lire aussi :

Les relations entre les deux hommes ont énormément fait parler en 2019, première année de leur collaboration, en raison des frictions en piste et des épisodes liés aux consignes d'équipe. Le point culminant de cette rivalité sportive a été atteint lors du Grand Prix du Brésil à l'automne dernier, lorsqu'ils se sont accrochés et ont tous les deux abandonné. 

En dépit de ces accrocs très nombreux à l'échelle d'une seule année, Ferrari a toujours mis en avant la bonne entente entre ses deux pilotes, ce que les principaux intéressés ont également martelé publiquement. Aujourd'hui, à l'aube d'une dernière campagne mutuelle, Charles Leclerc a ces mots pour son voisin de garage : "Ce fut un grand honneur pour moi d'être ton coéquipier. Nous avons connu des moments de tension en piste, certains très bons et d'autres qui ne se sont pas terminés comme nous le voulions. Mais il y a toujours eu du respect, même si ce n'était pas perçu ainsi de l'extérieur. Je n'ai jamais autant appris qu'avec toi comme coéquipier. Merci pour tout Seb".

Il y a quelques jours encore, Leclerc insistait sur sa satisfaction à l'idée de voir Vettel poursuivre l'aventure à ses côtés. Assurant n'avoir aucunement son mot à dire quant à l'identité de son futur coéquipier, il affirmait qu'il serait heureux de voir la continuité s'installer. "J'accueillerai bien n'importe qui, mais si Seb reste, je serai assurément heureux", disait-il. 

Sous contrat chez Ferrari jusqu'au terme de la saison 2024, Charles Leclerc doit désormais envisager les prochaines années avec une nouvelle tête dans le stand d'à-côté. 

partages
commentaires
Vettel : "Il n'y avait plus de désir commun"

Article précédent

Vettel : "Il n'y avait plus de désir commun"

Article suivant

Vettel quitte Ferrari : quel impact sur le marché des transferts ?

Vettel quitte Ferrari : quel impact sur le marché des transferts ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Auteur Basile Davoine
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021