En kilt à Istanbul, Hamilton veut ouvrir les esprits

Fervent défenseur de l'environnement et des minorités, Lewis Hamilton prône une mode non genrée en Turquie.

En kilt à Istanbul, Hamilton veut ouvrir les esprits

C'est vêtu d'un kilt bleu, porté sur un pantalon, que Lewis Hamilton a débarqué ce jeudi à l'Istanbul Park. Ce n'est pas la première fois que le septuple Champion du monde se fait remarquer par ses choix vestimentaires, qui détonnent souvent avec un paddock plutôt monotone de ce côté-là.

"C'est assez audacieux", déclare Hamilton sur sa tenue. "J'aime vraiment ce que fait Burberry, et j'adore simplement cette tenue. Je passe en revue toutes ces photos sur Internet, je trouve des choses que j'aime. Il y a quelques années, j'ai fait un photoshoot avec GQ en portant un kilt. Nous l'avions fait spécialement pour l'occasion avec Tommy Hilfiger et, là aussi, il était non genré."

Manifestement, c'est une question de goûts mais aussi de revendications : le Britannique en profite pour prôner davantage de liberté dans le domaine de la mode. "Chacun peut porter ce qu'il ou elle veut. Il y a des gens qui ne vont pas le comprendre, mais ce n'est pas grave. J'espère qu'ils finiront par traverser cette phase où ils ouvriront leur esprit et qu'ils laisseront tout le monde être soi-même."

Ce dernier mois, Hamilton a profité de son temps libre entre les Grands Prix d'Italie, de Russie et de Turquie pour se rendre au Met Gala à New York puis à la Fashion Week de Paris, des événements qui lui permettent apparemment de se ressourcer.

"C'est naturellement un monde très différent de la F1, la F1 n'est évidemment pas focalisée là-dessus. Elle est manifestement très corporate, et il n'y a pas de mode en F1. J'ai toujours senti que c'était un endroit où il n'était pas facile d'être soi-même", commente l'Anglais, qui s'est déjà exprimé sur le racisme qu'il a subi en sport automobile. "Et quand on est à la Fashion Week, par exemple, on est entouré de gens de tous horizons, qui s'expriment de différentes manières, et j'adore cet environnement où je suis en mesure de m'exprimer. Désormais, je le fais au circuit. Et je me sens libre de le faire."

"J'adore pouvoir mettre la F1 de côté – l'intensité de cette saison est difficile pour tous ceux qui sont au circuit. Pouvoir avoir un autre moyen d'expression, pouvoir se concentrer sur autre chose, ça aide à se libérer de ce poids. Quand je reviens sur un Grand Prix, je me sens toujours frais et dispos, car je n'ai pas pensé à ça tous les jours."

Hamilton salue également les récentes prises de position de son confrère Sebastian Vettel sur les droits des personnes LGBT – il a notamment porté un tee-shirt arc-en-ciel sur la grille de départ en Hongrie – et au sujet de l'environnement.

Lire aussi :

"Je suis incroyablement fier de Sebastian, car il est lui-même et il a découvert des choses qui le passionnent", souligne le pilote Mercedes. "Il en parle et il ne se dérobe pas. Concernant l'ancienne génération, j'imagine que quand on arrive à notre âge, on a plus d'empathie. Vous savez, il a une famille et il réfléchit à l'avenir de ses enfants et de la planète : que faire maintenant afin de les préparer pour l'avenir ? Il essaie d'être un phare pour ces enfants et pour les autres enfants qui le soutiennent."

"Nous discutons souvent, et nous évoquons ces sujets. Nous n'avons pas de projet pour faire quelque chose à l'avenir, mais comme je l'ai dit, s'il y a un problème spécifique, nous en discutons le week-end. Et nous nous soutenons."

partages
commentaires
La F1 au Qatar ? Une mauvaise nouvelle pour les pilotes MotoGP

Article précédent

La F1 au Qatar ? Une mauvaise nouvelle pour les pilotes MotoGP

Article suivant

Alonso juge que Verstappen a "la bonne approche" face à la pression

Alonso juge que Verstappen a "la bonne approche" face à la pression
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021