Haas adopte les couleurs de la Russie pour sa VF-21

Haas vient de dévoiler la livrée de sa nouvelle monoplace de Formule 1. Pour voir la voiture réelle, il va probablement falloir attendre Bahreïn.

Haas VF-21

Haas VF-21
1/6

Photo de: Haas F1 Team

Haas VF-21

Haas VF-21
2/6

Photo de: Haas F1 Team

Haas VF-21

Haas VF-21
3/6

Photo de: Haas F1 Team

Haas VF-21

Haas VF-21
4/6

Photo de: Haas F1 Team

Haas VF-21

Haas VF-21
5/6

Photo de: Haas F1 Team

Haas VF-21

Haas VF-21
6/6

Photo de: Haas F1 Team

Les présentations se succèdent cette semaine, mais en ce jeudi matin, ce n'est pas une nouvelle voiture que l'on a découverte, simplement de nouvelles couleurs. Haas F1 Team vient effectivement de dévoiler sa nouvelle livrée pour la saison 2021 de Formule 1.

Les nouvelles couleurs marquent une petite rupture avec les designs précédents. Le gris traditionnel a été abandonné au profit du blanc, avec des touches de bleu et de rouge, manifestement emblématiques de la Russie, pays du nouveau pilote Nikita Mazepin. Le principal sponsor de ce dernier, Uralkali, a une place proéminente sur le capot moteur, les côtés de l'aileron avant, l'arrière de l'aileron arrière, le museau, le devant du cockpit et le Halo. L'écurie est désormais appelée Uralkali Haas F1 Team.

La campagne à venir s'annonce particulièrement difficile pour l'écurie américaine, qui était condamnée au fond de grille lors d'une saison 2020 où elle n'a pas fait évoluer sa monoplace ; elle ne le fera pas davantage en 2021, se contentant de quelques évolutions durant l'intersaison et espérant profiter d'un regain de forme de l'unité de puissance Ferrari. Durement frappée par la crise financière engendrée par la pandémie de COVID-19, la structure fondée par Gene Haas veut mettre toutes les chances de son côté pour l'avenir en se concentrant sur le nouveau Règlement Technique de 2022.

Lire aussi :

Du côté des pilotes également, on prépare 2022. La collaboration avec Romain Grosjean et Kevin Magnussen, qui faisaient équipe depuis quatre ans chez Haas, n'a pas été renouvelée ; deux débutants ont été recrutés à la place. Il s'agit du Champion F2 en titre, Mick Schumacher, et donc de Nikita Mazepin, cinquième dans l'antichambre de la Formule 1, qui a déjà fait beaucoup parler de lui cet hiver pour des raisons extra-sportives.

Lire aussi :

Pour les deux jeunes loups, 2021 sera principalement une saison d'apprentissage avant d'espérer tirer profit de cette fameuse nouvelle réglementation en 2022.

Le programme des présentations F1

Date Écurie Moteur Modèle Horaire  
15 février United Kingdom McLaren MCL35M   Photos | Vidéo
19 février Italy AlphaTauri AT02   Photos | Vidéo
22 février Switzerland Alfa Romeo C41   Photos | Vidéo
23 février
Austria Red Bull RB16B   Photos | Vidéo
2 mars Germany Mercedes

F1 W12

  Photos | Vidéo
2 mars France Alpine

A521

  Photos | Vidéo
3 mars
United Kingdom Aston Martin

AMR21

  Photos | Vidéo
4 mars United States Haas

VF-21

(livrée)

9h00  
5 mars United Kingdom Williams

FW43B

15h00  
10 mars
Italy Ferrari

SF21

   

partages
commentaires
Esteban Ocon boucle une journée de piste avec la nouvelle Alpine

Article précédent

Esteban Ocon boucle une journée de piste avec la nouvelle Alpine

Article suivant

Aston Martin se défend d'avoir une voiture inspirée par Mercedes

Aston Martin se défend d'avoir une voiture inspirée par Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mick Schumacher , Nikita Mazepin
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021