Magnussen au volant pour les débuts de la Haas VF-17

Haas F1 Team vient d'officialiser son programme pour les essais hivernaux de Barcelone. C'est Kevin Magnussen qui sera le premier à prendre le volant de la Haas VF-17, deuxième monoplace de l'écurie américaine en Formule 1.

Arrivé dans l'équipe en provenance de Renault, Kevin Magnussen aura l'honneur de piloter la nouvelle Haas lors des deux premiers jours d'essais, les 27 et 28 février, avant que Romain Grosjean ne prenne le relais les 1er et 2 mars.

Lors de la deuxième semaine, les pilotes Haas prendront le volant en alternance, puisque Magnussen sera en piste les 7 et 9 mars tandis que Grosjean sera chargé de conclure : le Français sera dans la voiture les 8 et 10 mars.

Kevin Magnussen a-t-il été placé sur les deux premiers jours pour contribuer à sa bonne intégration au sein de l'écurie ? Le directeur d'équipe Günther Steiner doute que cela représente un sujet majeur lors des essais hivernaux, le Danois ayant eu tout le loisir de faire connaissance avec son nouveau team cet hiver.

"Je ne pense pas que ce sera difficile", déclare Steiner. "Bien sûr, cela prendra du temps, mais je ne pense pas que nous passerons beaucoup de temps là-dessus. Il aura fait du simulateur d'ici là, déjà deux fois, et il a travaillé avec ses ingénieurs de course. Il semble qu'ils aient établi une bonne façon de communiquer. Il a déjà changé d'équipe par le passé, ce n'est rien de nouveau pour lui. C'est juste un petit changement par rapport à l'endroit où il était précédemment."

Magnussen lui-même est déjà focalisé sur la saison à venir, avec l'objectif d'engranger un maximum de données lors des essais à venir.

"J'espère parcourir de nombreux kilomètres", commente le pilote Haas. "Tout d'abord, j'ai vraiment hâte de remonter dans la voiture. L'hiver a été long. Le pilotage nous manque, même après quelques semaines. Ce sera agréable de faire quelques tours, de retrouver les sensations et de prendre du plaisir au volant. Puis j'espère que j'aurai beaucoup de roulage sans trop d'interruptions, pour que nous puissions apprendre des choses sur la voiture et obtenir autant de données que possible."

Faire mieux qu'en 2016

Éviter les problèmes de fiabilité n'est toutefois pas une mince affaire. L'an dernier, les premiers tours de roue de l'écurie américaine avaient été marqués par de nombreux soucis techniques, avec plusieurs sorties de piste à la clé. Un scénario à éviter en 2017.

"Nous souhaitons rouler autant que possible, pour comprendre la voiture et la fiabiliser", explique Günther Steiner. "Notre deuxième test, l'an dernier, n'a pas été très réussi. Nous avions eu beaucoup de problèmes mécaniques. Nous espérons faire mieux cette fois, pour arriver à Melbourne le mieux préparés possible."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags officiel