Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Malade, Hamilton a failli être remplacé par Ocon pour les qualifs

partages
commentaires
Malade, Hamilton a failli être remplacé par Ocon pour les qualifs
Par :
27 juil. 2019 à 16:01

Lewis Hamilton a signé la pole position du Grand Prix d'Allemagne 2019 de F1 alors qu'il aurait pu être remplacé par Esteban Ocon en raison de son état de santé.

Malade depuis ce matin, Lewis Hamilton était incertain avant les qualifications du Grand Prix d'Allemagne 2019 de Formule 1. Et finalement, il en a signé la pole, la 87e de sa carrière, avec plus de trois dixièmes d'avance sur son plus proche poursuivant. "Je ne sais pas comment on a fait aujourd'hui avec les Ferrari, mais c'est si important pour nous à la maison et avec la 125e année, c'est incroyable de célébrer de cette manière", a-t-il lancé, la voix plus faible qu'à l'accoutumée, au sortir de son cockpit.

La pole position a été facilitée en Q3 par l'absence des deux Ferrari, Sebastian Vettel ayant subi un problème dès la Q1 et Charles Leclerc dans la dernière partie de la séance. "Ils ont été vraiment très rapides tout le weekend, nous avions des évolutions, la voiture était bonne et la Ferrari était à un autre niveau..."

Lire aussi :

"Cette piste est incroyable, le premier virage est presque à fond, pareil dans le 13, presque dans le 12 : c'est un vrai défi tout au long du tout, le premier tour [de Q3] était très bien, le second un peu mieux à d'autres endroits, mais ça a été suffisant."

Quand il lui est demandé s'il aurait vraiment pu manquer les qualifications, il répond : "Je ne me sentais pas bien ce matin, j'avais la gorge douloureuse. Donc nous nous sommes préparés juste au cas où je ne pouvais pas faire la séance. J'ai fait les essais libres et nous étions prêts à mettre le second pilote dans la voiture, c'était le pire scénario. On a évité ça."

"L'équipe a fait du très bon travail au niveau du timing et pour nous faire sortir aux bons moments, comme vous l'avez vu les deux Ferrari ont eu des problèmes", a-t-il déclaré concernant le déroulé de la séance. "Ça a rendu les choses un peu différentes au niveau de la bataille que nous avons eue à la fin."

"Néanmoins, je pense que j'avais un très bon rythme, je pense que ça aurait peut-être été serré entre Leclerc et moi, qui sait ? Ils ont été très rapides tout le week-end. Mais j'étais vraiment, vraiment heureux des tours que j'ai pu faire, surtout à partir de la Q2."

Lire aussi :

Partir en pole n'est pas une garantie de victoire et surtout quand la météo annonce une course potentiellement pluvieuse. Et pour le Britannique, les conditions seront la plus grosse menace. "Ça peut être une menace, on parlait de pluie même aujourd'hui et demain potentiellement plus. Je n'ai pas regardé les longs relais donc je ne sais pas à quel point ils sont forts sur les longs relais."

"Mais ce n'est pas la piste la plus facile pour dépasser. En fonction de la température, si c'est comme hier, ça va donner une épreuve difficile, et probablement plus d'arrêts. Si c'est comme aujourd'hui, et que les températures augmentent vers la fin, ça sera tout de même un défi. Je pense que le vrai défi sera de s'assurer que nous faisons preuve de toute la vigilance voulue et que nous fonctionnons au niveau où nous sommes aujourd'hui."

Article suivant
Gasly à un dixième de Verstappen avant l'annulation de son temps

Article précédent

Gasly à un dixième de Verstappen avant l'annulation de son temps

Article suivant

Verstappen : "Je ne vais pas dire qu'on aurait fait la pole"

Verstappen : "Je ne vais pas dire qu'on aurait fait la pole"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Qualifs
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard