Formule 1
20 juin
-
23 juin
Événement terminé
27 juin
-
30 juin
Événement terminé
11 juil.
-
14 juil.
Événement terminé
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
EL1 dans
12 jours
05 sept.
-
08 sept.
Essais Libres 1 dans
19 jours
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
33 jours
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
40 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
54 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
69 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
76 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
90 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
103 jours

Massa - Alonso est responsable de l'accrochage

partages
commentaires
Massa - Alonso est responsable de l'accrochage
Par :
23 oct. 2016 à 22:09

Les deux anciens coéquipiers se sont affrontés d'un peu trop près en fin de course à Austin, et c'est Alonso qui en est sorti vainqueur. Sauf si les commissaires en décident autrement...

Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38

Pour Felipe Massa, Fernando Alonso est clairement responsable de l’accrochage qui s’est produit entre les deux hommes en fin de course, et qui a provoqué une crevaison sur la Williams du Brésilien. Ce dernier a finalement terminé septième, tandis que le pilote espagnol est allé chercher Carlos Sainz pour s’emparer de la cinquième place.

"Je prenais juste le virage, et il a complètement plongé à l’intérieur", décrit Massa. "J’entrais déjà dans le virage et il a heurté ma voiture, puis j’ai eu une crevaison. Cela a détruit les opportunités que j’avais à ce moment-là. Alors je pense que, oui, c’est sûr qu’il est responsable."

Selon Fernando Alonso, il s’agissait ni plus ni moins d’un incident de course, alors qu’il a pris beaucoup de plaisir à chasser ensuite Sainz pour s’emparer de la cinquième place, son meilleur résultat de puis le Grand Prix de Monaco.

"Je pense que j’étais côte à côte avec lui", estime l’Espagnol. "Ce n’est pas comme si je venais de derrière pour faire quelque chose de fou. J’étais déjà à côté de lui, et il n’y avait pas de place pour qu’il tourne. Nous devons aller voir les commissaires, ils décideront et j’espère que cela restera un incident de course."

"Doubler la Toro Rosso était beaucoup plus facile, car ils sont très lents dans les lignes droites et ouvrir le DRS était suffisant."

"Le rythme n’était pas bon tout le week-end, même en course, mais c’était suffisant pour se rapprocher des gars devant et, avec une stratégie différente, avec Toro Rosso en tendres alors que nous avions les mediums, nous avions une meilleure duré de vie en fin de course."

Article suivant
Räikkönen - "Avec des si, on peut mettre Paris en bouteille"

Article précédent

Räikkönen - "Avec des si, on peut mettre Paris en bouteille"

Article suivant

Max Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP des États-Unis

Max Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP des États-Unis
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu