Verstappen : "Je veux rester avec Red Bull pour le reste de ma vie"

Max Verstappen a rendu hommage à son écurie après avoir remporté son premier titre mondial en Formule 1.

Verstappen : "Je veux rester avec Red Bull pour le reste de ma vie"
Charger le lecteur audio

À ce jour, Max Verstappen et Red Bull, malgré la jeunesse du Néerlandais, représentent déjà l'un des partenariats les plus victorieux de l'Histoire de la Formule 1 avec 20 succès au compteur – autant que Mika Häkkinen et McLaren, plus que Michael Schumacher et Benetton ou que Fernando Alonso et Renault – et ce n'est manifestement que le début. Les deux parties ont décroché un premier titre mondial ensemble ce dimanche au Grand Prix d'Abu Dhabi, au terme d'une course qui semblait jouée en faveur de Lewis Hamilton mais qu'une intervention tardive de la voiture de sécurité a chamboulée, permettant à Verstappen d'arracher la victoire et le titre mondial, sous réserve des deux réclamations portées par Mercedes. Et manifestement, ce n'est qu'un début.

Lire aussi :

"C'est incroyable", s'est exclamé le nouveau champion quelques instants après son sacre. "Tout au long de la course, j'ai continué à me battre. Et puis bien sûr, cette opportunité au dernier tour, c'est incroyable. Mais c'est fou. Enfin, je ne sais pas quoi dire. Mon équipe et bien sûr Honda le méritent. Je les aime tellement ! Et j'apprécie vraiment, vraiment de travailler avec eux depuis 2016 déjà."

"Je pense que mon équipe sait que je l'aime. Et j'espère que nous allons pouvoir continuer ensemble pendant dix ou quinze ans. Il n'y aura jamais aucune raison de changer. Je veux rester avec eux pour le reste de ma vie. J'espère qu'ils me garderont, mais bref, c'est fou. Je suis aux anges. Christian et aussi Helmut m'ont fait confiance pour rejoindre l'équipe en 2016. Notre objectif était évidemment de remporter ce championnat, et nous l'avons fait."

C'est dans le tout dernier tour que Verstappen, chaussé de pneus tendres neufs, a dépassé Hamilton, dont les gommes dures avaient déjà parcouru 43 tours. Cependant, le pilote Red Bull a dû composer avec un problème inattendu.

"J'avais une énorme crampe dans le mollet, dans la jambe d'accélérateur (sic)", a-t-il expliqué sur F1 TV. "Tout le temps en ligne droite, quand j'allais à fond, et notamment quand j'ai dépassé, j'avais une énorme crampe. J'étais content [de doubler] dans le virage 5 au freinage, j'ai pu lever le pied, mais ensuite évidemment j'étais devant, et dans toute la ligne droite j'avais cette énorme crampe dans mon muscle, qui ne faisait qu'empirer. J'ai déjà connu ça, mais ce n'est pas agréable."

S'il admet avoir eu "enfin un peu de chance", Verstappen estime avoir le mérite de s'être placé dans cette position : "Bien sûr, ça avait l'air [perdu]. Dans mon esprit, j'allais tout tenter, j'allais attaquer jusqu'au bout, persévérer et au moins ne pas leur donner un grand avantage. Cela nous a donné l'opportunité de faire cet arrêt, car je n'avais pas la pression derrière, c'est ce qui nous a mis en pneus tendres."

Le pilote Red Bull a également rendu hommage à la contribution de son coéquipier Sergio Pérez, qui a bouchonné Hamilton pendant un tour avant son propre arrêt, lui faisant perdre pas moins de six secondes. "Je veux aussi dire un grand merci à Checo. Il y a mis tout son cœur aujourd'hui. C'était un excellent travail d'équipe. Et il est un coéquipier génial", a déclaré Verstappen, avant d'ajouter : "C'est aussi grâce à Checo que j'ai remporté le championnat."

Cependant, le nouveau Champion du monde fait preuve de sportivité dans la victoire, se montrant tout aussi élogieux vis-à-vis de son adversaire Lewis Hamilton : "Lewis est un pilote génial, un compétiteur génial. Ils nous ont vraiment mené la vie dure, je pense que tout le monde a adoré voir ça. Bien sûr, les deux écuries sont rivales, il y a eu des moments difficiles, cela fait partie de la F1. C'est l'émotion, tout le monde veut gagner. Cela aurait pu aller dans leur sens comme dans le nôtre."

Tous ces propos ont néanmoins été tenus avant l'annonce de la double réclamation de Mercedes concernant les événements de la fin du Grand Prix. Invité par Motorsport.com à réagir à ce sujet, Verstappen s'est contenté d'un commentaire succinct : "Pas grand-chose à dire là-dessus. Je pense que ça résume un peu cette saison."

partages
commentaires
Russell : La fin du GP d'Abu Dhabi est "inacceptable"
Article précédent

Russell : La fin du GP d'Abu Dhabi est "inacceptable"

Article suivant

Red Bull fait "confiance à la FIA" après la réclamation de Mercedes

Red Bull fait "confiance à la FIA" après la réclamation de Mercedes
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021