Formule 1 GP d'Abu Dhabi

Verstappen : "Tout ce que j'ai lu était écœurant"

Déplorant les rumeurs et certains articles de presse écrits depuis dimanche dernier et son refus de laisser passer Sergio Pérez à Interlagos, Max Verstappen a longuement condamné des attitudes qui vont "beaucoup trop loin".

Max Verstappen, Red Bull Racing

Une semaine après la polémique d'Interlagos née de son refus de laisser passer Sergio Pérez dans le dernier tour pour l'aider à terminer deuxième du championnat, Max Verstappen a déploré les rumeurs engendrées par son attitude. Le double Champion du monde a assumé son refus de respecter la consigne donnée par Red Bull Racing, précisant qu'il avait déjà informé son écurie des raisons. Ces dernières demeurent privées, ligne que tiendra le Néerlandais comme Sergio Pérez, alors que l'équipe autrichienne a fait savoir que l'affaire resterait interne.

"C'était lié à quelque chose qui s'est passé plus tôt dans la saison, et je l'ai déjà expliqué [à Red Bull] au Mexique", a simplement précisé Verstappen en conférence de presse, ce jeudi à Abu Dhabi. "L'équipe a compris et l'a accepté. On est arrivés au Brésil et je me suis dit : 'On fait la course, on va essayer d'obtenir le meilleur résultat possible'. Et il y a eu un petit problème de communication le samedi et le dimanche ; rien ne m'avait été dit sur un échange de positions ou autre. Ce n'est que dans le dernier tour que ça a été dit à la radio. Ils auraient dû connaître ma réponse avec ce que j'avais déjà dit une semaine avant. Après la course, on a eu de bonnes discussions, on a tout mis sur la table et tout a été réglé. Avec le recul, on aurait dû avoir cette conversation plus tôt, car je n'ai jamais été un mauvais coéquipier envers qui que ce soit. J'ai toujours été très serviable et l'équipe le sait. Je fais toujours passer l'équipe avant car au bout du compte, c'est un effort collectif."

"Je pense que ce que l'on a appris de ça, c'est que l'on doit être un peu plus ouverts et mieux communiquer les uns avec les autres. Mais après cette course, j'ai eu une très mauvaise image dans les médias. Ils n'avaient pas une vision claire mais franchement, me rabaisser comme ça immédiatement, c'est plutôt ridicule. Car ils ne savent pas comment je travaille avec l'équipe, ce que l'équipe apprécie de moi. Tout ce que j'ai lu était écœurant. Pire encore, ils ont commencé à s'en prendre à ma famille, ils ont menacé ma mère, ma petite amie, mon père, et pour moi ça va beaucoup trop loin quand on ne sait pas ce qui s'est réellement passé. Ça doit vraiment cesser. Si on a un souci avec moi, pas de problème, mais on ne s'en prend pas à ma famille parce que c'est tout simplement inacceptable."

"On passe à autre chose. Honnêtement, j'ai d'excellentes relations avec Checo. Mais je ne comprends pas quand des gens qui n'ont pas une vision d'ensemble commencent immédiatement à m'attaquer comme ça. J'espère qu'un jour ils comprendront vraiment ce qui s'est passé, parce que c'est un comportement inacceptable de la part de beaucoup de monde. Y compris dans ce paddock, franchement. Il n'y a pas que les fans, mais beaucoup de gens qui ont écrit des choses ridicules sur moi."

Max Verstappen devant Sergio Pérez lors du GP du Brésil.

Max Verstappen devant Sergio Pérez lors du GP du Brésil.

Parmi les rumeurs que certains médias ont évoqué depuis dimanche dernier, il a été question d'un accident volontaire de Sergio Pérez à Monaco lors des qualifications en mai dernier, qui aurait mis en colère Max Verstappen. Inévitablement interrogé sur ce sujet, le Mexicain a démenti tout crash volontaire. Son coéquipier, invité à en dire plus sur son allusion à un événement survenu "plus tôt dans la saison", refuse d'en dire davantage.

"Je ne vais pas entrer dans les détails de ce qui s'est passé, car ça reste entre l'équipe et moi", insiste-t-il. "Mais c'est incroyablement décevant de voir que, sans connaître tous les faits, les gens écrivent tout de suite de si mauvaises choses. Je ne sais pas pourquoi mais au bout du compte, vous contribuez à tous les problèmes des réseaux sociaux en écrivant ce genre de choses. Comme je l'ai dit auparavant, c'est juste incroyablement décevant de lire ce genre de choses. Car je sais qui je suis. L'équipe sait comment je travaille avec eux. Et j'ai toujours été bon avec l'équipe."

"On garde ça entre l'équipe et moi. Mais vous ne connaissez pas la véritable histoire. Donc pas la peine d'écrire cette histoire. Oui, j'en ai un peu marre de toutes ces conneries qui circulent tout le temps. Dès que quelque chose de négatif se produit, il faut le souligner. Franchement, c'est assez écœurant d'être au milieu de tout ça alors qu'au final, je n'ai rien fait de mal. Ce sont juste les gens qui ont mal compris ce qui se passait réellement."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Pérez dément tout accident volontaire à Monaco
Article suivant Sainz demande des sanctions pour les incidents en qualifications

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France