Max Verstappen n'a "pas vu venir" sa victoire

Vainqueur du Grand Prix du 70e Anniversaire de la Formule 1, Max Verstappen est le premier à être étonné de son succès.

À Silverstone, comme lors des deux courses précédentes, Mercedes monopolisait la première ligne de la grille de départ, mais cette fois, tout ne s'est pas passé comme prévu pour les Flèches d'Argent. Valtteri Bottas menait avec trois secondes d'avance sur Lewis Hamilton et Max Verstappen lorsque les Mercedes ont effectué leur premier arrêt, se débarrassant des pneus mediums pour chausser les gommes dures.

Lire aussi :

"Jusque-là, nous n'avions pas vraiment eu d'opportunité de les pousser dans leurs retranchements, lors de toutes les courses précédentes, et je voyais que nous les y poussions", relate Verstappen. "Alors j'ai essayé de mettre la pression. Ils ont dû rentrer au stand, et à partir de là, j'ai pu suivre mon propre rythme et construire cet avantage jusqu'au bout."

Or, équipé des enveloppes à bandes blanches depuis le départ (et même depuis son tour de Q2), Verstappen a contre toute attente creusé l'écart sur les Mercedes aux pneus neufs, son avance sur Bottas passant de 14 secondes à 20 secondes en 11 tours. La stratégie de Red Bull était parfaite : le Néerlandais est ensuite rentré au stand pour chausser les mediums pendant six tours, reprenant aisément la tête au passage, avant de faire un dernier relais en durs. Mercedes n'a rien pu faire pour lui résister, et l'intéressé ne cache pas être particulièrement surpris.

"Je ne l'ai pas vu venir !" s'exclame Verstappen. "Mais vous savez, après le premier relais, nous avions l'air de vraiment bien gérer les pneus. Bien sûr, nous ne savions pas combien de temps Mercedes allait conserver les pneus durs. La voiture était très rapide, je n'ai pas eu beaucoup de problèmes de pneus. Nous avons simplement continué à attaquer, et la victoire représente évidemment un résultat incroyable. C'est une excellente journée. Tout s'est bien passé, nous avions la bonne stratégie, tout s'est déroulé sans accroc. Je suis incroyablement content d'avoir gagné."

Il reste à savoir si Red Bull parviendra à rééditer une telle performance lors d'un Grand Prix d'Espagne où la gestion des pneus devrait à nouveau représenter un facteur crucial : des températures ambiantes avoisinant les 30°C sont annoncées pour la course. "Je ne sais pas, je pense que nous avons besoin d'utiliser des pneus tendres, ils semblent convenir à notre voiture. On verra à Barcelone. Pour le moment, nous sommes juste très contents d'avoir gagné", conclut celui qui a remporté sa première victoire à Barcelone, en 2016.

Grâce à ce succès, Max Verstappen s'empare en tout cas de la deuxième place du classement des pilotes, aux dépens de Valtteri Bottas.

partages
commentaires

Voir aussi :

Racing Point réprimandé par les commissaires au GP du 70e Anniversaire

Article précédent

Racing Point réprimandé par les commissaires au GP du 70e Anniversaire

Article suivant

Vettel : La stratégie de Ferrari "n'avait aucun sens"

Vettel : La stratégie de Ferrari "n'avait aucun sens"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021