Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
10 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
31 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
45 jours

McLaren : "Avec une bonne voiture, Alonso restera"

partages
commentaires
McLaren : "Avec une bonne voiture, Alonso restera"
Par :
16 avr. 2017 à 18:27

Malgré tous les efforts fournis en piste par Fernando Alonso, McLaren-Honda n'a toujours pas débloqué son compteur après trois Grands Prix.

Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32, devance Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Le week-end de Bahreïn a apporté son nouveau lot de problèmes, et le buzz médiatique autour de la participation de Fernando Alonso aux 500 Miles d'Indianapolis ne masquera pas la dure réalité.

Les ennuis de fiabilité et de performance sont loin d'être résolus pour Honda, qui a même semblé faire un pas en arrière ces derniers jours. De quoi affecter considérablement le travail de l'écurie de Woking, qui a vécu un dimanche pénible. Stoffel Vandoorne n'a même pas pu se présenter au départ, victime d'une nouvelle défaillance de l'unité de puissance. Quant à Fernando Alonso, il a fait illusion en se battant à la porte des points pendant presque toute la course, avant de mettre pied à terre à trois tours de la fin, là aussi lâché par le bloc Honda.

"Soyons honnête, ce n'est pas un bon début de saison", concède à Zak Brown, directeur exécutif de McLaren, au micro de Sky Sports. "Beaucoup de défaillances ce week-end, je me sens vraiment mal pour Stoffel, qui n'a même pas pu prendre le départ. Nous devons résoudre ces problèmes, notre partenaire doit résoudre ces problèmes, mais dans ce sport, ça ne se fait pas du jour au lendemain. Jonathan [Neale], Éric [Boullier] et moi venons de discuter avec l'équipe. Ils sont frustrés. Fernando n'est pas le seul à parler à la radio, c'est juste le seul qui est diffusé !"

En effet, les conversations radio ont de quoi alimenter les critiques, alors que l'on a entendu Alonso se plaindre encore et encore du manque de puissance du bloc Honda. Mais Brown assure que son pilote ne retient pas seulement ce genre de frustrations.

"Fernando adore cette voiture, il adore faire la course avec, il dit qu'elle est super dans les virages",  insiste-t-il. "Si nous lui donnons une bonne voiture, nous le garderons [l'an prochain]. Il aime cet environnement, il a l'esprit d'équipe et il nous motive. Avec une bonne voiture, il restera. Toutes les équipes aimeraient le recruter, mais c'est lui que nous voulons dans la voiture. Nous discuterons cet été, nous allons nous tenir à notre parole, lui de même."

Les discussions, elles, concernent également la question de la motorisation de McLaren. Mais là aussi, Zak Brown prône l'apaisement, alors que les relations avec Honda sont inévitablement tendues depuis le début de la saison. 

"Les menaces ne sont pas une bonne approche, dans la vie", affirme-t-il. "Nous faisons beaucoup de réunions et nous essayons de résoudre le problème rapidement. C'est plus dur de résoudre les choses avant de revenir en Europe, mais nous sommes plus optimistes pour la Russie. Je pense qu'en Europe, nous commencerons à voir de nouvelles choses sur la voiture et sur l'unité de puissance. Dans plusieurs courses, nous devrions y parvenir, vers le milieu de saison." 

Article suivant
Sainz pénalisé après son accrochage avec Stroll

Article précédent

Sainz pénalisé après son accrochage avec Stroll

Article suivant

Massa : "Comme une victoire" pour Williams

Massa : "Comme une victoire" pour Williams
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine