McLaren : "Les mauvaises nouvelles sont derrière nous"

Le PDG de McLaren, Zak Brown, insiste sur le fait que son entreprise est en bonne forme financière, après un début d'année 2020 difficile à cause de la crise du COVID-19.

McLaren : "Les mauvaises nouvelles sont derrière nous"

McLaren avait exprimé un besoin urgent de fonds supplémentaires pour traverser la crise du coronavirus, et avait aussi annoncé réduire le nombre de ses employés. En juin, l'équipe de Woking a validé un accord de prêt avec la Bahrain National Bank, et a trouvé de nouveaux sponsors, dont un partenariat avec Gulf Oil, qui était partenaire de l'écurie entre 1968 et 1973.

Son PDG, Zak Brown, se veut désormais rassurant sur l'avenir financier de l'équipe et révèle que d'autres accords vont être conclus. "Je pense que nous sommes en bonne position maintenant", a déclaré l'Américain. "Les mauvaises nouvelles sont derrière nous, en ce qui concerne tout ce qui s'est passé ces derniers mois. Nous sommes sains financièrement."

"Je pense que nous bénéficions d'une certaine agressivité et du fait d'avoir été proactifs quand le COVID-19 nous a touchés, et d'avoir reconnu la gravité des problèmes qu'il allait causer à notre sport et pour nous. Nous avons anticipé ces problèmes en essayant de les régler rapidement, donc nous pouvons tourner la page financièrement."

"Nous avons tout juste annoncé Gulf Oil et Iconix, et nous avons d'autres annonces à venir, nous sommes exactement où nous voudrions être. Lorsque je regarde vers l'avenir, je pense que nous nous reposons sur un modèle économique bien meilleur pour la F1 et pour McLaren. Nous sommes dans une bonne situation et le moral est bon."

Lire aussi :

Brown insiste sur le fait que ces accords de sponsoring récents représentent des revenus significatifs, et se félicite que des entreprises veuillent encore faire affaire : "Tous les accords que nous avons annoncés sont réels, importants, et conséquents. Je pense que si vous mettez en place des partenariats qui ne sont pas sains, ça ruine votre plan économique et vous cause du tort 12 à 24 mois après. Nous avons notre plan, nous nous y tenons. Je pense que le sponsoring est toujours difficile, même dans des temps meilleurs. Je pense que l'année prochaine sera meilleure."

"Contrairement à la crise financière de 2008 où tout le monde s'était arrêté, les gens vivent maintenant avec le COVID-19 et admettent que nous pourrions avoir à faire avec après le 31 décembre, et je vois des gens qui reprennent leurs activités, ils font tourner leur affaire différemment. Nous sommes très bons dans le numérique et les réseaux sociaux, ainsi que les choses de cette nature, et c'est devenu bien plus important. Cela a en quelque sorte remplacé, à court terme, les hospitalités. Mais à défaut d'hospitalité, nous avons toujours des relations de professionnels à professionnels. Nous avons beaucoup de discussions en cours, je m'attends à une croissance plus lente que ce que nous attendions pour 2021, mais tout va bien."

Le président de McLaren confirme que le plan d'amélioration des infrastructures de Woking, qui avait été mis en pause, est revenu dans les objectifs : "Nous avançons. Tout ce dont nous avons besoin pour l'avenir est planifié. Nous avons relancé des projets. Nous avons des échelles temporelles et nous sommes très à l'aise face aux investissements nécessaires dans les bons domaines, et au bon moment. Nous sortons du COVID-19. Et nous avançons avec notre plan principal, si l'on peut l'appeler ainsi."

partages
commentaires
Prost ne croit pas que la Racing Point ait été conçue "sans aide"

Article précédent

Prost ne croit pas que la Racing Point ait été conçue "sans aide"

Article suivant

Grosjean ne regrette pas sa défense rugueuse de Silverstone

Grosjean ne regrette pas sa défense rugueuse de Silverstone
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021