Aucun "ressentiment" chez McLaren suite au départ de Sainz

Le patron de McLaren, Zak Brown, pense que son équipe sera plus heureuse que les deux formations rivales qui passeront également la saison 2020 avec un pilote dont on sait qu'il va partir.

Aucun "ressentiment" chez McLaren suite au départ de Sainz

Alors que les choses semblent se passer un peu moins tranquillement et avec "ressentiment" chez Renault et Ferrari après les fins de collaboration annoncées avec Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel, Zak Brown estime que le départ de Carlos Sainz chez Ferrari en 2021 a été géré de façon ouverte et amicale. Le dirigeant de McLaren a expliqué que l'écurie savait qu'il avait une opportunité d'aller chez Ferrari et lui a donné la permission de débuter des discussions.

En retour, cela a permis à Woking de pouvoir se préparer et de sonder Ricciardo en recherchant un remplaçant. "Carlos et moi en avons parlé, donc il ne s'agissait pas d'apprendre des choses par le biais de rumeurs", a déclaré Brown à Sky Sports. "Je pense que la plupart de ces mouvements de pilotes se produisent parce que tout le monde se faufile à l'arrière des motorhomes, en essayant d'avoir des rendez-vous secrets. Je pense que McLaren a une philosophie un peu différente sur les relations avec les gens, y compris nos pilotes."

Lire aussi :

"C'est une conversation que Carlos a eu avec Andreas [Seidl] et moi pendant l'hiver. Nous devions lui donner la permission d'aller parler à Ferrari, et nous lui avons donné cette permission, donc c'était tout à fait normal. Je pense que vous pouvez voir au passage que nous allons nous séparer tout en courant beaucoup ensemble cette année."

"Je pense que c'est super de voir que les pilotes et les équipes peuvent se séparer et qu'il n'y ait pas d'animosité, parce que je pense que si vous regardez certains des autres mouvements, il semble qu'il y ait malheureusement du ressentiment. Et pourtant, ces gens devront encore courir ensemble cette année. Je suis assez fier de la façon dont nous avons tous géré cela."

Sainz "va en donner pour son argent à Leclerc"

Quant à Sainz, Brown estime que sa saison 2019 a montré un niveau de performance qui en a surpris plus d'un et qu'il sera un vainqueur de course chez Ferrari si la voiture le lui permet. "Il a fait un meilleur travail que ce que je pensais, et il est évident que nous ne l'aurions pas signé si nous ne pensions pas qu'il allait faire du bon travail. Mais il n'a vraiment fait aucune erreur. Si vous regardez en arrière, je me souviens de Bahreïn [en 2017] où il a eu ce stupide incident à l'époque de Toro Rosso à la sortie des stands."

"Vous n'avez vu aucune de ces erreurs de débutant que l'on attend d'un jeune pilote. Une vraie maturité, beaucoup de rythme – n'oublions pas qu'il a connu un mauvais début de saison, en se faisant surprendre lors des qualifications en Australie par l'éclatement d'un pneu de Kubica, donc il n'a pas vraiment commencé à marquer des points lors des deux premières courses."

"Il a très bien travaillé avec Lando. Il est très rapide, il a l'esprit d'équipe, je ne me suis jamais senti nerveux quand Lando et Carlos étaient en piste l'un contre l'autre. Dans certaines autres équipes, on voit les coéquipiers se rapprocher les uns des autres, et ils semblent s'attirer comme des aimants. Je pense qu'il va très bien réussir chez Ferrari, je pense qu'il va en donner pour son argent à Leclerc, je pense qu'il sera vraiment bon dans le moule Ferrari. S'ils ont une voiture gagnante, je pense que Carlos va gagner des courses."

partages
commentaires
Ces pilotes qui ont couru pour Ferrari et McLaren

Article précédent

Ces pilotes qui ont couru pour Ferrari et McLaren

Article suivant

Nouveau report du règlement 2021 : Abiteboul tacle Racing Point

Nouveau report du règlement 2021 : Abiteboul tacle Racing Point
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021