Mercedes continue l'évaluation d'autres concepts aéro

Mercedes va continuer à évaluer le concept aérodynamique différent utilisé par Ferrari, même après son succès décroché lors du premier Grand Prix de la saison, en Australie.

Mercedes continue l'évaluation d'autres concepts aéro
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10
Toto Wolff, directeur exécutif, Mercedes AMG, lors de la conférence de presse
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF90, et Max Verstappen, Red Bull Racing RB15
Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10
Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10, devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10, Sebastian Vettel, Ferrari SF90, Charles Leclerc, Ferrari SF90, et Max Verstappen, Red Bull Racing RB15, et le reste du peloton au premier virage
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10

Lors des présentations des monoplaces 2019 et pendant les essais hivernaux, beaucoup de discussions ont tourné autour des différents concepts d'ailerons avant choisis par les équipes. L'attention s'est principalement portée sur les options très tranchées prises par Mercedes d'un côté et Ferrari de l'autre. 

L'écurie allemande a opté pour un appui aérodynamique maximum avec des flaps assez hauts, tandis que sa rivale italienne utilise un aileron dont les flaps sont incurvés vers la dérive latérale afin de mieux gérer le flux d'air autour des pneus. 

Mercedes a déjà fait savoir qu'un changement d'approche pour aller vers un concept similaire à celui de la Scuderia, s'il devait être mis en œuvre, serait l'affaire de plusieurs mois, car cela impliquerait de repenser la quasi-totalité du concept aérodynamique de la W10. 

Lire aussi :

On pourrait penser que le doublé signé par l'écurie de Brackley en ouverture de la saison à Melbourne a conforté l'équipe dans ses convictions, mais ce n'est pas forcément le cas. Toto Wolff insiste une fois de plus sur la nécessité de ne pas s'enfermer dans des certitudes et de rester ouvert aux idées de la concurrence.

Le directeur de Mercedes n'exclut d'ailleurs pas l'introduction future, en cours de championnat, d'évolutions qui tendraient à rapprocher le concept de la W10 de celui de la SF90, à condition que le bénéfice d'un tel choix sur le long terme soit prouvé. 

"Je pense qu'il faut évaluer toutes les philosophies qui existent", insiste l'Autrichien quand Motorsport.com l'interroge sur le regard que porte Mercedes sur les choix aéro de Ferrari. "Il faut rester ouvert d'esprit et humble quant à son propre chemin. Mais en même temps, il faut suivre ce que l'on pense être correct, et ne pas se laisser entraîner dans la confusion."

"Nous étudions les différents concepts et nous continuons à coller à notre philosophie. Mais vous pourriez voir différentes pièces aéro au fil de la saison sur différents circuits", conclut-il.

Propos recueillis par Jonathan Noble  

partages
commentaires
Pourquoi le GP d'Espagne à Barcelone est un rendez-vous incontournable
Article précédent

Pourquoi le GP d'Espagne à Barcelone est un rendez-vous incontournable

Article suivant

Les éléments qui ont handicapé Ferrari en Australie

Les éléments qui ont handicapé Ferrari en Australie
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021