Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours

Mercedes a fait moins d'erreurs que ses rivaux

partages
commentaires
Mercedes a fait moins d'erreurs que ses rivaux
Par :
9 nov. 2019 à 08:00

Pour Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes, les succès de l'écurie en 2019 sont principalement dus à sa capacité à faire moins d'erreurs que ses rivaux.

Mercedes a remporté cette saison, et pour la sixième année consécutive, les deux titres mis en jeu. À Austin, Lewis Hamilton a été sacré en terminant deuxième de ce qui est l'une des meilleures courses de la seconde partie de saison des Flèches d'Argent, Valtteri Bottas ayant signé la pole et remporté le GP. Max Verstappen, troisième a été contenu, et les pilotes Ferrari aux abonnés absents.

"Chaque championnat semble être le plus difficile", a déclaré Toto Wolff. "C'est peut-être parce que nous sommes protégés par notre mémoire, mais cette année il y a vraiment eu des hauts et des bas. Nous avons démarré très fort, nous n'avons pas eu le package le plus rapide le samedi pendant un moment, mais nous avons été capables de faire moins d'erreurs le dimanche. Et il s'agit probablement du facteur le plus important dans notre victoire au championnat."

"Évidemment, pour moi, Austin est un moment fort. Nous sommes revenus à notre forme d'antan, en remportant la course décisive pour le titre avec Valtteri, et gagner le championnat avec Lewis sur un très bon rythme est pour moi le moment fort de la saison."

Lire aussi :

Quand Motorsport.com lui a demandé s'il avait plus apprécié 2019 en raison de la forte opposition rencontrée, Wolff a reconnu que c'était effectivement le cas : "Nous aimons beaucoup la bataille, et vous pouvez voir que l'on célèbre les courses qui sont vraiment difficiles et que l'on est capables de gagner. Et quand on ne se qualifie pas en pole mais que l'on est capable de gagner la course le dimanche, j'ai dix fois plus de messages WhatsApp et de SMS que si nous étions en pole. Tout le monde veut voir de la bagarre en piste, et c'est ce qui nous fait continuer. Donc il faut que ces gars soient forts, compétitifs, jouent avec les mêmes règles et ensuite, c'est ce que l'on aime faire."

Le dirigeant autrichien a aussi tenu à rendre hommage à son compatriote Niki Lauda, triple Champion du monde de F1 qui occupait le poste de président non exécutif avant son décès en mai. "Je pense que la force de cette équipe est que chaque individu, compétent dans son poste, contribue au succès global de l'équipe. Je ne veux pas avoir l'air d'un politicien, mais c'est vraiment l'épine dorsale de cette équipe que d'avoir autant de bonnes personnes. Niki a joué un grand rôle dans cela, et il me manque en tant qu'ami et en tant que sparring partner et compagnon de voyage."

"Là, il serait au bar [du motorhome] et dirait : 'Lauda file, allez, fini la presse, nous devons y aller'. Et il dirait : 'Eh bien, félicitations, qu'est-ce qu'on fait l'année prochaine ? Je pense que nous n'avons pas été très compétitifs lors des dernières courses'. Et elle manque, cette pression. Mais en dehors de ça, ce que l'on voit en piste est le sommet de l'iceberg, beaucoup de performances ont été réalisées au Royaume-Uni. Globalement, c'est juste un très bel effort d'équipe."

Article suivant
Une bonne nouvelle pour le Grand Prix de Miami

Article précédent

Une bonne nouvelle pour le Grand Prix de Miami

Article suivant

McLaren a bouclé 145 tours avec les pneus 18 pouces Pirelli

McLaren a bouclé 145 tours avec les pneus 18 pouces Pirelli
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard