Norris évoque son programme F1 pour 2018

Nouveau pilote de réserve McLaren, Lando Norris s'attend à piloter la monoplace 2018 à plusieurs reprises cette saison.

Norris évoque son programme F1 pour 2018
Lando Norris, McLaren MCL32
Lando Norris, McLaren MCL32
Lando Norris, McLaren MCL32, sort de son stand
Lando Norris, McLaren MCL32
Lando Norris, McLaren MCL32
Lando Norris, McLaren MCL32
Lando Norris, McLaren MCL32

Malgré ses 18 ans, Lando Norris a déjà une certaine expérience en Formule 1, entièrement acquise depuis son recrutement par McLaren il y a un an. Le pilote aux cinq titres en formules de promotion avait pris le volant à Portimão de la MP4-26 que Jenson Button avait menée à la victoire au Grand Prix du Canada 2011, récompense pour le McLaren Autosport BRDC Award qu'il a décroché.

Par la suite, la MCL32 lui a été confiée lors d'essais privés au Hungaroring et à Abu Dhabi, un test Pirelli à Interlagos ayant quant à lui été annulé pour des raisons de sécurité. Norris a bien l'intention de continuer sur cette lancée.

"Pour cette année, nous prévoyons de faire les essais de jeunes pilotes à nouveau, donc Budapest ou les tests Pirelli", estime le Britannique. "Je devrais pouvoir faire tout ça, mais je crois que rien n'est confirmé pour l'instant."

"Je pourrais faire tout ça, et j'espère certains des essais de Barcelone [après le Grand Prix d'Espagne] par exemple, ne serait-ce qu'afin de pouvoir utiliser les rookie days autant que possible et d'en tirer le meilleur. Cela ne représente pas beaucoup de jours, mais j'espère que ça en fera quatre ou cinq, en comptant les tests Pirelli. C'est tout ce que je sais sur ce que je vais faire, ou espérer, cette année."

Pourquoi la F2 a été privilégiée pour 2018

Après son sacre en F3 Europe, deux options se présentaient à Lando Norris pour 2018 : la Super Formula et la Formule 2. C'est finalement dans l'antichambre de la Formule 1 qu'évoluera l'Anglais cette saison, après une analyse approfondie des deux possibilités, avec notamment les conseils de Stoffel Vandoorne, Champion GP2 2015, quatrième de Super Formula l'année suivante et actuel pilote McLaren.

"J'ai beaucoup discuté avec Éric [Boullier, directeur d'équipe] et Zak [Brown, directeur exécutif] chez McLaren pour savoir ce qu'ils voulaient voir de moi cette année", commente Norris. "J'ai parlé à Stoffel aussi, il pense que la Super Formula est une voiture très rapide avec beaucoup d'appui, les pneus sont très bons – ils durent toute la course – et le niveau de force centrifuge et le reste sont plus similaires à la F1 qu'en F2."

"De ce côté-là, c'est donc mieux. Le seul point négatif, c'est qu'on ne court pas sur les circuits de F1, on n'apprend pas les pneus Pirelli, et dans les dernières discussions avec McLaren, ils m'ont dit qu'ils aimeraient que je gagne mais qu'ils voulaient juste que je maximise 2018 comme année d'apprentissage et que j'essaye de prendre ça un peu comme la F1."

"En F2, je vais sur tous les circuits de F1 et je suis avec McLaren, donc je peux apprendre davantage qu'en étant au Japon, où je courrais sur des circuits dont je n'ai pas vraiment besoin avec le seul bénéfice d'une voiture qui se comporte peut-être davantage comme une F1."

 
partages
commentaires
Steiner : Haas s'est focalisé trop tôt sur 2018
Article précédent

Steiner : Haas s'est focalisé trop tôt sur 2018

Article suivant

L'avenir de la F1 va se dessiner autour de trois facteurs clés

L'avenir de la F1 va se dessiner autour de trois facteurs clés
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021