La nouvelle suspension Williams a fait ses débuts au Canada

L’écurie Williams F1 a introduit un nouveau kit de suspension pour le Grand Prix du Canada 2019 de F1.

La nouvelle suspension Williams a fait ses débuts au Canada

Après avoir connu un début de saison extrêmement difficile avec des résultats décevants, Williams a modifié sa suspension avant pour Montréal avec pour objectif de rendre sa monoplace un peu plus performante. Comme beaucoup d'autres voitures sur la grille, Williams a redéfini le point d’ancrage entre le poussoir et le triangle.

Lire aussi :

Cette photo technique de Giorgio Piola dévoile le changement apporté à ce point d’ancrage, prolongeant le support auquel l'extrémité de la tige du poussoir est fixée. Ce changement modifie les points de charge appliqués sur le poussoir entre le basculeur et la roue, ce qui donne un peu plus de souplesse à la suspension.

Cette modification peut également changer le ratio de mouvement, soit le rapport entre le déplacement de la suspension et le mouvement du basculeur, ce qui augmente la charge appliquée sur les pneus afin d’améliorer la réactivité de la voiture.

En interview avec Motorsport.com, George Russell s'est dit satisfait des changements apportés à la suspension, mais a tenu à minimiser son impact sur la résolution des problèmes actuels de Williams. "Je pense que ça a vraiment fonctionné comme prévu. C'est un petit pas dans la bonne direction. Le but de ce changement était de nous donner un meilleur équilibre dans les virages. Et nous y sommes parvenus. Comme je l'ai dit, c'est un pas dans la bonne direction. Cela n'a pas résolu nos problèmes."

Lire aussi :

Robert Kubica était également optimiste quant aux améliorations qu’apporte la nouvelle suspension, même s’il n’a disposé que d’une seule séance pour l'essayer. "Elle fonctionne comme elle est censée faire, alors je pense que c'est positif", explique le Polonais. "On ne peut tirer de conclusion trop hâtive, car ce circuit est totalement différent de celui de Monaco. Mais la suspension donne les résultats espérés."

Nicholas Latifi, le pilote de réserve Williams qui remplaçait Robert Kubica lors des EL1 a déjà testé la nouvelle suspension à Barcelone, et s’est déclaré satisfait des avantages que procure la nouvelle géométrie.

Nicholas Latifi, Williams FW42
partages
commentaires
La dégradation des pneus risque de créer un "embouteillage" aux stands

Article précédent

La dégradation des pneus risque de créer un "embouteillage" aux stands

Article suivant

Compteur à zéro, Giovinazzi ne s'estime pas menacé chez Alfa Romeo

Compteur à zéro, Giovinazzi ne s'estime pas menacé chez Alfa Romeo
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021