Esteban Ocon : "On a appris tout ce qu'on voulait"

Esteban Ocon a le sourire après une journée complète passée au volant de l'Alpine A521. Ce qu'il faut retenir dans le clan français, c'est que "tout s'est bien passé".

Esteban Ocon : "On a appris tout ce qu'on voulait"

Une première journée studieuse et sans problème. C'est ce que l'on retiendra des grands débuts officiels de l'écurie Alpine, qui incarne l'entrée dans une nouvelle ère à Enstone et prend le relais de Renault F1. Après avoir mené le shakedown de l'A521 dans la foulée de sa présentation, Esteban Ocon était également le premier de cordée pour les tests hivernaux.

Dans une journée importante alors que le temps est compté pour tout le monde avec un programme aussi condensé, le Français a tout simplement été l'un des pilotes les plus assidus en piste, parcourant 129 tours, soit dix de moins que Max Verstappen. Les conditions étaient loin d'être optimales puisqu'une tempête de sable a drastiquement dégradé l'état de la piste et son adhérence générale, mais l'essentiel est bel et bien d'avoir accumulé les kilomètres sans heurt.

Lire aussi :

Dans la matinée, Alpine s'est concentré sur du travail de corrélation aérodynamique, dotant sa monoplace de nombreux capteurs durant les premiers relais. Avant la pause déjeuner, Ocon avait déjà bouclé 55 tours. Dans l'après-midi, le Normand a signé son chrono le plus rapide en 1'31"146 avec les pneus C4, terminant au troisième rang de la hiérarchie, à 0"472 du meilleur temps établi par Verstappen.

"Tout s'est bien passé aujourd'hui, et c'était vraiment une bonne journée de rentrée !", se félicite Ocon à l'issue de son roulage. "C'était une journée solide pour l'équipe. Nous avons bouclé le programme facilement et nous avons même eu du temps en fin de journée pour faire des simulations d'arrêt au stand. C'est sympa car ça veut dire que nous avons pu nous mettre en situation de course."

"Nous avons parcouru un bon nombre de tours aujourd'hui et nous avons appris tout ce que nous voulions. C'est exactement ce dont on a besoin pendant des journées d'essais. Nous avons tous dû affronter les mêmes conditions : la chaleur le matin puis de grosses rafales de vent et une tempête de sable l'après-midi, donc à peu près tout sauf la pluie. C'était intéressant, mais nous avons fait ce dont nous avions besoin et j'ai hâte de piloter à nouveau la voiture ce week-end."

Samedi, c'est Fernando Alonso qui prendra place pour la toute première fois dans le baquet de l'A521. Dimanche, pour l'ultime journée d'essais, le roulage sera réparti entre les deux pilotes.

partages
commentaires
Bottas regrette que Mercedes n'ait pas fait de shakedown

Article précédent

Bottas regrette que Mercedes n'ait pas fait de shakedown

Article suivant

Max Verstappen : "Pas nécessaire de parler du rythme"

Max Verstappen : "Pas nécessaire de parler du rythme"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux
Catégorie Vendredi
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Alpine
Auteur Basile Davoine
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021