Esteban Ocon : "On a appris tout ce qu'on voulait"

Esteban Ocon a le sourire après une journée complète passée au volant de l'Alpine A521. Ce qu'il faut retenir dans le clan français, c'est que "tout s'est bien passé".

Esteban Ocon : "On a appris tout ce qu'on voulait"

Une première journée studieuse et sans problème. C'est ce que l'on retiendra des grands débuts officiels de l'écurie Alpine, qui incarne l'entrée dans une nouvelle ère à Enstone et prend le relais de Renault F1. Après avoir mené le shakedown de l'A521 dans la foulée de sa présentation, Esteban Ocon était également le premier de cordée pour les tests hivernaux.

Dans une journée importante alors que le temps est compté pour tout le monde avec un programme aussi condensé, le Français a tout simplement été l'un des pilotes les plus assidus en piste, parcourant 129 tours, soit dix de moins que Max Verstappen. Les conditions étaient loin d'être optimales puisqu'une tempête de sable a drastiquement dégradé l'état de la piste et son adhérence générale, mais l'essentiel est bel et bien d'avoir accumulé les kilomètres sans heurt.

Lire aussi :

Dans la matinée, Alpine s'est concentré sur du travail de corrélation aérodynamique, dotant sa monoplace de nombreux capteurs durant les premiers relais. Avant la pause déjeuner, Ocon avait déjà bouclé 55 tours. Dans l'après-midi, le Normand a signé son chrono le plus rapide en 1'31"146 avec les pneus C4, terminant au troisième rang de la hiérarchie, à 0"472 du meilleur temps établi par Verstappen.

"Tout s'est bien passé aujourd'hui, et c'était vraiment une bonne journée de rentrée !", se félicite Ocon à l'issue de son roulage. "C'était une journée solide pour l'équipe. Nous avons bouclé le programme facilement et nous avons même eu du temps en fin de journée pour faire des simulations d'arrêt au stand. C'est sympa car ça veut dire que nous avons pu nous mettre en situation de course."

"Nous avons parcouru un bon nombre de tours aujourd'hui et nous avons appris tout ce que nous voulions. C'est exactement ce dont on a besoin pendant des journées d'essais. Nous avons tous dû affronter les mêmes conditions : la chaleur le matin puis de grosses rafales de vent et une tempête de sable l'après-midi, donc à peu près tout sauf la pluie. C'était intéressant, mais nous avons fait ce dont nous avions besoin et j'ai hâte de piloter à nouveau la voiture ce week-end."

Samedi, c'est Fernando Alonso qui prendra place pour la toute première fois dans le baquet de l'A521. Dimanche, pour l'ultime journée d'essais, le roulage sera réparti entre les deux pilotes.

partages
commentaires
Bottas regrette que Mercedes n'ait pas fait de shakedown
Article précédent

Bottas regrette que Mercedes n'ait pas fait de shakedown

Article suivant

Max Verstappen : "Pas nécessaire de parler du rythme"

Max Verstappen : "Pas nécessaire de parler du rythme"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021