Ocon : Singapour, l'un des pires circuits de l'année pour l'Alpine

En raison des nombreuses bosses sur le circuit de Marina Bay, Esteban Ocon s'attend à souffrir à l'occasion du Grand Prix de Singapour.

Ocon : Singapour, l'un des pires circuits de l'année pour l'Alpine
Charger le lecteur audio

Le nouveau Règlement Technique mis en place cette saison a eu des conséquences importantes sur le comportement des voitures, notamment sur les circuits en ville, où les imperfections de la piste ont rendu les monoplaces plus promptes au marsouinage. Si le phénomène a pu être maîtrisé ces derniers mois, et contrôlé davantage avec l'introduction d'une Directive Technique de la FIA, il devrait être à nouveau sur le devant de la scène à Singapour, prochaine épreuve du calendrier.

Ainsi, Esteban Ocon s'attend à être secoué par les bosses de Marina Bay. "Le Canada a été plutôt difficile mais [Singapour] sera l'un des pires [circuits de l'année]. Il l'est toujours, ce n'est pas nouveau", a-t-il expliqué. "Ça va être très bosselé, un gros challenge pour nous, à mon avis. [Ce sera] très physique."

"J'adore Singapour mais le circuit en lui-même n'est pas mon préféré. [Les voitures] sont des karts sur les vibreurs, ça va être difficile, ça ne va pas être amusant. Mais nous sommes prêts à relever le défi et je pense que ce sera aussi intéressant de voir qui choisit quoi au niveau des réglages, si la voiture se comportera bien ou aura du grip."

Un circuit taillé pour la Mercedes ?

Mais la nature bosselée du circuit de Singapour pourrait malgré tout convenir à certains. C'est ce qu'a avancé George Russell, pilote Mercedes"Sur le papier, Singapour devrait convenir à notre voiture", expliquait-il à Monza, avant de mettre un peu d'eau dans son vin : "Mais quand nous regardons [ce qui s'est passé sur] les circuits en ville de Monaco et d'Azerbaïdjan, notre voiture ne se comporte pas très bien sur les bosses. Donc nous ne sommes pas trop sûrs de comment ça va se passer."

Mike Elliott, directeur technique de la marque à l'étoile, a un avis similaire à celui du pilote britannique et voit Mercedes reproduire les performances des Grands Prix de Hongrie et des Pays-Bas, deux épreuves où la W13 avait excellé.

"Lorsque nous regardons toutes les connaissances que nous avons accumulées cette saison, nous nous attendons à ce que Singapour soit un peu plus comme ce que nous avons vu à Budapest et à Zandvoort", a-t-il affirmé. "C'est un circuit bosselé qui aura ses challenges mais, concernant la nature des virages, nous pensons que ça pourrait être un peu meilleur pour notre voiture. Donc j'espère que nous signerons un bon résultat là-bas."

"Comme toujours, avec tout le travail de pré-simulation que nous devons faire, nous maximiserons notre apprentissage lors des séances d'essais et j'espère que nous transformerons cela en un bon résultat pendant le week-end."

Lire aussi :
partages
commentaires
Chadwick veut accéder à la F1 d'ici cinq ans
Article précédent

Chadwick veut accéder à la F1 d'ici cinq ans

Article suivant

Petronas continuera d'épauler Mercedes pour les moteurs F1 2026

Petronas continuera d'épauler Mercedes pour les moteurs F1 2026