Pérez quittera Racing Point à l'issue de la saison

Sergio Pérez a annoncé son départ de l'équipe Racing Point à l'issue de la saison 2020.

Pérez quittera Racing Point à l'issue de la saison

Sergio Pérez a choisi les réseaux sociaux pour annoncer la nouvelle : il quittera l'écurie Racing Point à l'issue de la saison et ne participera pas à la suite du projet, sous l'appellation Aston Martin en 2021. Cette décision, qui selon le Mexicain est celle de l'équipe, semble ouvrir la porte à l'arrivée de Sebastian Vettel la saison prochaine, aux côtés de Lance Stroll.

Lire aussi :

Sergio Pérez pilotait pour l'écurie de Silverstone depuis la saison 2014, d'abord sous l'identité de Force India. Il a ensuite joué un rôle déterminant lors du placement en redressement judiciaire de l'équipe, à l'été 2018, ce qui a permis son rachat par Lawrence Stroll et ses associés.

"Dans la vie, tout a un début et une fin, et après sept années passées ensemble, mon passage dans l'équipe prendra fin à l'issue de la saison", fait savoir Pérez. "Cela fait un peu mal car j'ai parié sur l'équipe durant des moments difficiles. Nous avons réussi à surmonter les obstacles et je suis très fier d'avoir sauvé les emplois de plusieurs de mes partenaires. Je garderai les souvenirs des excellents moments vécus ensemble, les amitiés, et la satisfaction d'avoir toujours tout donné. Je serai toujours reconnaissant de l'opportunité que m'a donnée Vijay Mallya, qui a cru en moi en 2014 et m'a permis de poursuivre ma carrière en F1 avec Force India. Sous la direction actuelle, menée par Lawrence Stroll, je ne souhaite rien d'autre que le meilleur à l'écurie pour l'avenir, particulièrement avec le projet Aston Martin qui arrive."

Présent en Formule 1 depuis la saison 2011, Pérez indique qu'il souhaite poursuivre dans la discipline l'année prochaine, tout en admettant qu'il n'a, pour l'heure, aucun "plan B". "Mon intention est de continuer à courir ici, mais cela dépendra du fait de trouver un projet qui continue à me motiver pour donner 100% à chaque tour", précise-t-il. "J'espère pouvoir vous donner de bonnes nouvelles très bientôt, mais pour le moment profitons des Grands Prix à venir."

Dans l'état actuel du marché, les deux options pour Pérez en 2021 se situeraient chez Alfa Romeo et Haas F1 L'autre hypothèse moins évidente et beaucoup plus hypothétique pourrait le mener à un baquet Red Bull Racing, comme nous vous l'expliquions il y a quelques semaines au moment de faire le point sur la situation du Mexicain.

partages
commentaires
La victoire de Pierre Gasly vécue de l'intérieur

Article précédent

La victoire de Pierre Gasly vécue de l'intérieur

Article suivant

Sebastian Vettel pilotera pour Aston Martin en 2021

Sebastian Vettel pilotera pour Aston Martin en 2021
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021