Réactions
Formule 1 GP d'Arabie saoudite

Première pole pour Pérez : "Ça m'a pris quelques courses !"

Onze ans après ses débuts en Formule 1, Sergio Pérez a signé la première pole position de sa carrière. Après une telle attente, le goût n'en est que meilleur.

Il aura fallu 217 séances qualificatives à Sergio Pérez pour signer une pole position en Formule 1, de loin la plus longue attente de tous les temps, battant largement le record de Mark Webber, en pole pour ses 132e qualifications en 2009. Et quelle pole position le Mexicain a signé au Grand Prix d'Arabie saoudite ! Le duel que se livrent Ferrari et Red Bull à l'avant du peloton est particulièrement féroce, et Pérez n'a triomphé que d'un souffle face aux bolides rouges : l'écart est de 25 millièmes de seconde face à Charles Leclerc, tandis que Carlos Sainz a deux dixièmes de déficit.

Lire aussi :

Forcément, le nouveau poleman savoure sa performance, du haut de ses 32 ans. "Ça m'a pris quelques courses !", s'est exclamé le pilote Red Bull. "Mais quel tour, c'était incroyable. Je peux faire 2000 tours mais je ne crois pas pouvoir battre celui-là. C'était incroyable. Nous n'avions pas vraiment trop d'attentes avec les Ferrari en qualifications, nous nous concentrions surtout sur la course. Espérons les avoir demain !".

Max Verstappen, en revanche, a connu une légère déconvenue avec la quatrième place sur la grille de départ, à 261 millièmes de son coéquipier et à 59 millièmes de Carlos Sainz, qui le devance au troisième rang. Le Néerlandais a déploré au micro de F1 TV une perte d'adhérence inexplicable dans la dernière phase des qualifications.

"Ce n'était pas bien", a-t-il fait savoir. "En Q1 et en Q2, tout paraissait normal, tout paraissait bon, mais... Je ne sais pas, mon premier train [de pneus] en Q3 était horrible, je n'avais aucune adhérence. Franchement, je ne comprends pas vraiment, car il n'y avait pas vraiment quelque chose de bizarre. Et à nouveau, avec le second train, je n'avais pas une bonne sensation, je n'arrivais pas à me sentir à l'aise pour accélérer, pour lancer la voiture dans les virages, et quand on n'a pas ça sur un circuit urbain, on ne peut pas réussir. C'est exactement ce qui s'est passé."

"Bien sûr, je ne suis pas content de la quatrième place. Au moins, je sais que la voiture a un très bon potentiel, vu que Checo l'a mise en pole. Nous allons analyser, mais j'ai vraiment l'espoir de faire une bonne course demain", conclut Verstappen, satisfait de son rythme sur les longs relais.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Brillant 5e, Ocon a "failli faire la même" que Schumacher
Article suivant Gasly s'attend à "beaucoup de stratégies différentes"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France