Qualifs - Leclerc émerge en pole après les drapeaux rouges !

Charles Leclerc a signé la pole position au Grand Prix d'Azerbaïdjan lors d'une séance qualificative marquée par de nombreux accidents.

Qualifs - Leclerc émerge en pole après les drapeaux rouges !

Q1 - Stroll et Giovinazzi dans le mur

Victime d'une fuite d'eau en Essais Libres 3, la Williams de George Russell était encore en train d'être reconstruite avec une nouvelle unité de puissance lorsque le feu est passé au vert au début de cette séance. Les dix-neuf autres pilotes se sont empressés de prendre la piste, dont les Mercedes en pneus mediums.

Lire aussi :

Charles Leclerc est le seul à avoir eu le temps de faire un chrono, et pas mauvais, en 1'42"532, avant que Lance Stroll bloque une roue et percute le mur au virage 15, mettant un terme à sa séance et provoquant un drapeau rouge avec 14 minutes restant au compteur.

Conséquence des onze minutes de retard qui ont été prises, Russell a pu prendre la piste lorsque la séance a redémarré, avec de surcroît un avantage sur ses rivaux : il n'a pas usé de pneus pour rien avant le drapeau rouge. Max Verstappen a donné le ton avec un 1'41"760, devançant Sergio Pérez en 1'41"968.

Suivaient Sainz, Leclerc, Ocon, Vettel et Alonso... mais c'est alors qu'Antonio Giovinazzi a percuté le mur au virage 15 d'une manière similaire à Stroll ! Le drapeau rouge a été agité de nouveau avec neuf minutes et demie au compteur. Hormis Giovinazzi et Stroll, huit autres pilotes n'avaient pas le moindre chrono au compteur, dont les Mercedes, les AlphaTauri et les McLaren. Six pilotes qui avaient déjà utilisé deux trains de pneus neufs en vain et ont repris la piste avec des gommes rodées, contrairement à Kimi Räikkönen et Nicholas Latifi, dans la même situation, qui ont chaussé un troisième train de pneus neufs.

Lewis Hamilton est malgré tout parvenu à signer le meilleur temps en 1'41"545, tandis qu'il n'y a pas eu de surprise en fond de tableau, avec l'élimination de Latifi et des Haas. Lando Norris a toutefois eu chaud, avec moins de deux centièmes d'avance jusqu'à son amélioration dans les ultimes instants de la Q1 ; le pilote McLaren fait par ailleurs l'objet d'une enquête des commissaires pour non-respect de la procédure de drapeau rouge, n'étant pas rentré au stand dès que le drapeau a été agité.

Éliminés en Q1 : Latifi, Schumacher, Mazepin, Stroll, Giovinazzi

Q2 - Ricciardo part à la faute

Cette fois ininterrompue, la première salve de chronos a vu Verstappen réaliser le chrono le plus rapide en 1'41"625, cinq millièmes devant Pérez, neuf millièmes devant Hamilton (dont la marque de Q1 restait invaincue) et 34 millièmes devant Leclerc. Suivaient Carlos Sainz, Norris et Pierre Gasly, alors qu'Esteban Ocon, Yuki Tsunoda, Daniel Ricciardo, Räikkönen et Russell (ce dernier sans temps au tour) se trouvaient dans la zone rouge. Rouge, comme la couleur des pneus que tout le monde a utilisés dans ce segment, les tendres.

Dans les cinq dernières minutes, Tsunoda s'est propulsé à la quatrième place avec 29 millièmes de retard sur le meilleur temps, tandis que Russell a signé un premier chrono, mais c'est alors que Ricciardo a commis un blocage de roue et est parti à la faute au virage 3, entraînant une nouvelle interruption au drapeau rouge et l'arrêt définitif de la Q2. Sebastian Vettel a ainsi été éliminé pour trois centièmes de seconde face à Fernando Alonso

Éliminés en Q2 : Vettel, Ocon, Ricciardo, Räikkönen, Russell

Q3 - Tsunoda et Sainz s'accidentent, Leclerc triomphe

Les AlphaTauri sont restées au stand au début de la Q3, tandis que Norris et Alonso ont pris la piste en pneus rodés, les Ferrari, Red Bull et Mercedes jouissant de gommes tendres neuves. Leclerc a donné le ton en 1'41"218 avec l'aspiration de Hamilton. Personne ne s'est rapproché à moins de deux dixièmes du Monégasque dans ce premier run, avec Hamilton deuxième en 1'41"450, devant Verstappen, Sainz, Norris, Pérez, Alonso et Bottas.

Gasly s'est hissé à la quatrième place en 1'41"565 dans son unique run, tandis que Bottas a de nouveau pris la piste en premier et a ralenti excessivement pour laisser passer Leclerc afin de prendre l'aspiration... Mais c'est alors que Tsunoda a percuté le mur au virage 3, imité par un Sainz surpris quelques secondes plus tard. La séance était définitivement interrompue, Leclerc était en pole.

Azerbaijan Grand Prix d'Azerbaïdjan - Qualifications

Q1

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'41.545  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'41.760 0.215
3 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'41.968 0.423
4 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'42.121 0.576
5 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'42.167 0.622
6 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'42.241 0.696
7 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'42.288 0.743
8 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'42.304 0.759
9 France Esteban Ocon Alpine 1'42.426 0.881
10 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1'42.460 0.915
11 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1'42.521 0.976
12 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'42.701 1.156
13 United Kingdom George Russell Williams 1'42.728 1.183
14 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1'42.923 1.378
15 Spain Fernando Alonso Alpine 1'42.934 1.389
16 Canada Nicholas Latifi Williams 1'43.128 1.583
17 Germany Mick Schumacher Haas 1'44.158 2.613
18 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 1'44.238 2.693
19 Canada Lance Stroll Aston Martin    
20 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo    

Q2

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'41.625  
2 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'41.630 0.005
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'41.634 0.009
4 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1'41.654 0.029
5 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'41.659 0.034
6 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'41.740 0.115
7 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'41.813 0.188
8 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'41.932 0.307
9 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'42.106 0.481
10 Spain Fernando Alonso Alpine 1'42.195 0.570
11 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1'42.224 0.599
12 France Esteban Ocon Alpine 1'42.273 0.648
13 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'42.558 0.933
14 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1'42.587 0.962
15 United Kingdom George Russell Williams 1'42.758 1.133

Q3

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'41.218  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'41.450 0.232
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'41.563 0.345
4 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'41.565 0.347
5 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'41.576 0.358
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'41.747 0.529
7 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'41.917 0.699
8 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1'42.211 0.993
9 Spain Fernando Alonso Alpine 1'42.327 1.109
10 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'42.659 1.441

partages
commentaires
Bottas refuse d'être un "loser" dans la course au titre
Article précédent

Bottas refuse d'être un "loser" dans la course au titre

Article suivant

La grille de départ du GP d'Azerbaïdjan

La grille de départ du GP d'Azerbaïdjan
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021