Qualifs - Vettel d'un souffle devant Räikkönen !

C'est Sebastian Vettel qui a signé la pole position du Grand Prix de Russie 2017 de Formule 1, devant Kimi Räikkönen et Valtteri Bottas.

Qualifs - Vettel d'un souffle devant Räikkönen !
Marcus Ericsson, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Sergio Perez, Sahara Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Sahara Force India F1 VJM10
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Felipe Massa, Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

Ferrari a clairement démontré lors des essais libres disputés ce vendredi et ce samedi matin qu'elle possédait une monoplace performante dans toutes les conditions et aborde donc l'épreuve des qualifications avec le statut de favori, Mercedes ayant peiné à se rapprocher suffisamment sur les tours lancés pour inquiéter la Scuderia lors des EL3, même si le doute plane sur sa forme réelle.

Avant même ces qualifications, il est à noter que deux pilotes subiront des pénalités sur la grille de départ : Carlos Sainz, responsable de l'accrochage avec Lance Stroll à Bahreïn, reculera de trois places, alors que Stoffel Vandoorne a dû monter un cinquième turbo et un cinquième MGU-H sur sa McLaren, ce qui lui inflige une sanction de 15 positions.

Q1 - Grosjean dans le dur, Palmer dans le mur

Le local de l'étape Daniil Kvyat est le premier en piste, signant un temps de 1'37"052, rapidement battu par une partie du peloton. La plupart des voitures sur le circuit sont chaussées de pneus ultratendres, à l'exception notable des Ferrari, en supertendres. Bottas prend les commandes en 1'34"177, une seconde pleine, quasiment, devant Vettel, sur la première tentative.

Hamilton, qui s'est manqué dans le second secteur de son premier tour, signe finalement le second temps, à 0"368 de son équipier. La Ferrari numéro 5 s'est quant à elle rapprochée à moins d'une demi-seconde de Bottas, qui a lui-même amélioré sa marque en 1'34"014, au prix d'une sortie large dans le dernier virage. Räikkönen est quatrième à neuf dixièmes. Le plus proche concurrent, Verstappen, est repoussé à 1,2 seconde.

À trois minutes du terme de la Q1, la zone rouge est squattée par les McLaren, les Sauber et Grosjean qui est en nette difficulté et au dernier rang. Alonso parvient à en sortir grâce à un tour en 1'36"353 mais ça sera le seul puisque Palmer et Wehrlein, dans deux secteurs différents, sont partis à la faute, avec des conséquences plus graves pour le Britannique qui a tapé par l'avant et par l'arrière, immobilisant sa Renault dans le premier secteur et mettant de fait fin à cette première partie des qualifications.

Éliminés en Q1 : Palmer, Vandoorne, Wehrlein, Ericsson et Grosjean.

Q2 - Le réveil de Mercedes

La séance est relancée alors même que la voiture de Palmer est toujours en train d'être dégagée par les commissaires... Rapidement, heureusement, cela est fait. Massa est le premier pilote à signer un temps en 1'35"677 mais cela est vite amélioré par Räikkönen, en 1'34"053, puis par un Bottas très rapide, en 1'33"264, quatre dixièmes devant Hamilton et sept dixièmes devant les deux Ferrari, qui ont cette fois monté les ultratendres. Les Flèches d'Argent ont visiblement mis les gaz.

Derrière, Verstappen, Hülkenberg et Massa sont là, à deux secondes, devant Riccardo, Ocon et Stroll pour ce qui constitue le top 10 après la première salve. Pérez n'a pas signé de temps après une sortie trop large dans sa première tentative.

Pérez justement est le premier pilote à lancer la seconde vague : il réalise 1'35"513, ce qui le replace dans le fond du top 10, mais il est le seul dans ce cas puisque les Toro Rosso, Stroll, Magnussen et Alonso restent à quai ; le pilote McLaren, qui avait fait part de sa grande satisfaction en fin de Q1, était aux antipodes pour cette Q2 dans sa radio.

Belle performance d'Ocon, qui passe en Q3 pour la première fois de sa carrière. Il est à noter, enfin, que Räikkönen a amélioré son temps sur un autre tour lancé avec de nouvelles gommes ultratendres, à quatre dixièmes de Bottas.

Éliminés en Q2 : Sainz, Stroll, Kvyat, Magnussen et Alonso.

Q3 - Ferrari éteint Mercedes

Les Mercedes se pressent à la sortie des stands pour disposer d'une piste totalement libre, Bottas précédant Hamilton. Le Britannique est d'ailleurs aux prises avec Hülkenberg pour avoir la meilleure position en piste. Le pilote Renault prend l'avantage mais les deux hommes finissent leur premier tour ensemble, avec ce qui semble toutefois être un tour de chauffe pour la Mercedes.

Après cette étonnante passe d'armes, Hülkenberg signe un premier temps de référence en 1'35"412 mais les Ferrari passent devant avec Räikkönen en 1'33"253 et 1'33"426 pour Vettel. Bottas est longtemps en avance mais échoue finalement à 36 millièmes de son compatriote. Hamilton, lui, a totalement manqué son tour et s'empare du quatrième temps à 1,2 seconde. Les Red Bull suivent avec Ricciardo et Verstappen devant Massa, Pérez, Hülkenberg et Ocon.

Vettel, Bottas et Hamilton se relancent à plus de trois minutes de la fin du temps imparti, ce qui devrait leur offrir deux tours de mise en température, contre un seul pour le poleman provisoire, qui est donc le premier à déclencher le chronomètre, mais il n'améliore pas et commet une erreur dans le dernier virage. Vettel le devance alors de 59 millièmes et c'est suffisant pour signer la pole position ! Les Mercedes n'améliorent pas et, pire, restent coincées en deuxième ligne ! 

Il s'agit du premier doublé en qualifications pour Ferrari depuis le Grand Prix de France 2008 et de la 47e pole position de Sebastian Vettel en F1.

Q1

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1 finland Valtteri Bottas  Mercedes 6 1'34.041  
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 7 1'34.409 0.368
3 germany Sebastian Vettel  Ferrari 6 1'34.493 0.452
4 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 5 1'34.953 0.912
5 netherlands Max Verstappen  Red Bull 7 1'35.301 1.260
6 france Esteban Ocon  Force India 8 1'35.372 1.331
7 germany Nico Hülkenberg  Renault 7 1'35.507 1.466
8 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 7 1'35.560 1.519
9 spain Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 10 1'35.827 1.786
10 brazil Felipe Massa  Williams 6 1'35.828 1.787
11 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 10 1'35.984 1.943
12 mexico Sergio Pérez  Force India 7 1'36.185 2.144
13 canada Lance Stroll  Williams 9 1'36.279 2.238
14 spain Fernando Alonso  McLaren 8 1'36.353 2.312
15 denmark Kevin Magnussen  Haas 10 1'36.408 2.367
16 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 9 1'36.462 2.421
17 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 9 1'37.070 3.029
18 germany Pascal Wehrlein  Sauber 9 1'37.332 3.291
19 sweden Marcus Ericsson  Sauber 9 1'37.507 3.466
20 france Romain Grosjean  Haas 9 1'37.620 3.579

Q2

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1 finland Valtteri Bottas  Mercedes 4 1'33.264  
2 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 7 1'33.663 0.399
3 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 4 1'33.760 0.496
4 germany Sebastian Vettel  Ferrari 7 1'34.038 0.774
5 brazil Felipe Massa  Williams 8 1'35.049 1.785
6 netherlands Max Verstappen  Red Bull 5 1'35.221 1.957
7 germany Nico Hülkenberg  Renault 8 1'35.328 2.064
8 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 7 1'35.483 2.219
9 mexico Sergio Pérez  Force India 5 1'35.513 2.249
10 france Esteban Ocon  Force India 6 1'35.729 2.465
11 spain Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 8 1'35.948 2.684
12 canada Lance Stroll  Williams 9 1'35.964 2.700
13 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 8 1'35.968 2.704
14 denmark Kevin Magnussen  Haas 6 1'36.017 2.753
15 spain Fernando Alonso  McLaren 6 1'36.660 3.396

Q3

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1 germany Sebastian Vettel  Ferrari 7 1'33.194  
2 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 6 1'33.253 0.059
3 finland Valtteri Bottas  Mercedes 8 1'33.289 0.095
4 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 8 1'33.767 0.573
5 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 6 1'34.905 1.711
6 brazil Felipe Massa  Williams 6 1'35.110 1.916
7 netherlands Max Verstappen  Red Bull 6 1'35.161 1.967
8 germany Nico Hülkenberg  Renault 6 1'35.285 2.091
9 mexico Sergio Pérez  Force India 6 1'35.337 2.143
10 france Esteban Ocon  Force India 6 1'35.430 2.236
partages
commentaires
Grosjean, bon dernier : "Quels points positifs ?"

Article précédent

Grosjean, bon dernier : "Quels points positifs ?"

Article suivant

La grille de départ du Grand Prix de Russie

La grille de départ du Grand Prix de Russie
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021