Un sentiment de frustration domine chez Racing Point

Avec une sixième place et un abandon, l'écurie de Silverstone a le sentiment que le compte n'y est pas à l'issue du Grand Prix d'Autriche.

Un sentiment de frustration domine chez Racing Point

Éprouver de la déception après une sixième place en course démontre à coup sûr le changement de statut de Racing Point. Avec sa "Mercedes rose" qui a tant fait parler, l'écurie a animé les débats et les discussions en début de week-end avant de rentrer peu à peu dans le rang. Pourtant, l'opportunité était réelle mais le vent a tourné en défaveur de Sergio Pérez quasiment à chaque événement venant perturber le bon déroulement de ce Grand Prix d'Autriche.

Très vite le Mexicain a porté seul sur ses épaules les espoirs de son équipe. Car un peu plus loin dans le peloton, Lance Stroll a connu un départ difficile avant de perdre plusieurs positions puis d'abandonner en raison d'un problème technique sur son unité de puissance, qui est toujours en cours d'investigation. Le pilote et l'équipe ont tout tenté pour modifier les réglages du bloc Mercedes mais il est rapidement devenu évident qu'il fallait mettre pied à terre pour protéger le groupe propulseur.

Lire aussi :

Pérez, lui, a affiché un solide rythme de course. Sa déception de terminer derrière les McLaren et même derrière la Ferrari de Charles Leclerc paraît légitime. Il a toutefois dû mener sa barque une grande partie du temps avec l'épée de Damoclès au-dessus de la tête. La faute à un arrêt au stand qui a mal tourné et qui a vu Racing Point le libérer précipitamment de son emplacement ? On a longtemps cru que l'enquête ouverte par les commissaires concernait cette possible infraction, mais c'est finalement pour une vitesse excessive dans les stands qu'une pénalité de cinq secondes est tombée. Une sanction qui n'a rien changé à sa position finale.

"Nous avons dû nous battre et nous avions un gros rythme", résume Pérez. "La sixième place est une bonne manière de débuter la saison, mais nous aurions pu terminer encore plus haut. Nous avons été malchanceux avec les interventions de la voiture de sécurité, mais c'est facile de dire après la course que nous aurions dû nous arrêter une seconde fois au stand. J'ai dû me défendre face à des pilotes qui avaient des pneus moins usés dans les derniers tours, c'était difficile. C'était cependant une bonne course pour apprendre énormément de choses sur la voiture. L'essentiel est que nous avons un package compétitif et je crois que nous allons pouvoir nous battre pour un autre gros résultat ici le week-end prochain."

S'il se réjouit du spectacle offert "sur tous les plans" par ce premier Grand Prix de la saison, Otmar Szafnauer partage le sentiment mitigé de son pilote tout en notant l'importance des huit points pris grâce à la sixième place de Pérez.

"Après une si longue pause, il était important de débuter la saison avec des points", insiste le directeur de l'écurie. "C'est frustrant de voir un podium nous échapper dans les derniers tours, mais c'était difficile de retenir ces voitures qui disposaient d'un avantage pneumatique. Avec autant de neutralisations par la voiture de sécurité, nous avons eu des décisions difficiles à prendre et nous avons choisi de préserver notre position en piste plutôt que rentrer au stand. Les voitures derrière nous ont en effet eu des arrêts 'gratuits' et ont pu réagir à ce que nous faisions, en rentrant lorsque nous décidions de rester en piste. C'était certainement le cas pour les McLaren et pour Leclerc."

partages
commentaires
Gasly a failli abandonner en début de course

Article précédent

Gasly a failli abandonner en début de course

Article suivant

Pourquoi Bottas a-t-il ralenti en fin de course à Spielberg ?

Pourquoi Bottas a-t-il ralenti en fin de course à Spielberg ?
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021