Räikkönen : La F1 n'a pas changé depuis 20 ans

Kimi Räikkönen croit que son retour en forme en 2018 est lié au fait que les choses se sont passées "plus calmement" et qu'il les a rendues "plus fun". Il pense aussi qu'il ne manque pas grand-chose à Ferrari pour battre Mercedes.

Räikkönen : La F1 n'a pas changé depuis 20 ans

Kimi Räikkönen va quitter Ferrari à la fin de la saison pour rejoindre Sauber, mettant ainsi fin à son second passage au sein de la Scuderia après avoir retrouvé l'écurie en 2014. Tout au long de cette deuxième carrière, il a eu du mal à être performant, mais cette saison a été l'une des meilleures depuis son retour : il est monté sur dix podiums en 18 courses, a signé la pole position pour Ferrari en Italie et a remporté sa première victoire en cinq ans et demi aux États-Unis le week-end dernier.

S'exprimant exclusivement pour Motorsport.com à Austin, avant de mettre fin à sa disette de 113 Grands Prix, Räikkönen déclarait : "Globalement, les choses se sont passées plus tranquillement. Ça dépend si la voiture est bonne ou pas, puis nous avons vite vu [qu'elle l'était], mais j'ai un bon groupe de personnes qui travaille cette année. C'est dommage d'avoir perdu [Dave] Greenwood [son ancien ingénieur de course], mais au début de l'année il travaillait avec nous."

Lire aussi :

"Donc nous avons eu de très solides fondations sur lesquelles bâtir, mais je pense que ça a été plus tranquille. Nous avons eu quelques courses malchanceuses, que nous n'avons pas terminées, mais ça arrive parfois. Nous avons au moins pu nous battre, donc c'est évidemment toujours plus fun."

Räikkönen a abandonné lors de la troisième course de la saison à Bahreïn, en raison d'un arrêt au stand raté qui a gravement blessé un mécanicien. Il a également connu un problème moteur en Espagne et des courses assez peu spectaculaires à Monaco et au Canada, avant de retrouver la forme avec une série de cinq podiums à la mi-saison.

Ferrari s'est perdu en chemin avec les évolutions apportées dans le cadre de la lutte contre Mercedes, plaçant ses rivaux en très bonne position pour réaliser un cinquième doublé titre pilotes et titre constructeurs consécutif. Räikkönen estime cependant que Ferrari n'est pas très loin de pouvoir les battre.

"Si vous prenez [la saison] globalement, nous avons été très bons, et il n'a pas vraiment manqué grand-chose. Il s'agit de tout mettre bout à bout et d'éviter tout problème majeur de notre côté en tant que pilote ou de toute autre partie. Par le passé, il était très facile de s'attendre à ce que tout le monde connaisse des abandons et de ce genre de choses, mais aujourd'hui, vous ne pouvez plus compter dessus [et dire] : 'Oh, je n'ai pas terminé la course, ça va arriver [aux autres également]'. Ça ne fonctionne plus comme ça."

"Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose de magique. Je ne pense pas que la F1 ait changé depuis 20 ans : les mêmes choses qui rendent la voiture rapide aujourd'hui la rendaient rapide il y a 20 ans. Pas besoin d'essayer de créer de nouvelles choses [pour gagner]."

Kimi Raikkonen, Ferrari with Roberto Chinchero
partages
commentaires
Renault avait besoin de se "remobiliser"

Article précédent

Renault avait besoin de se "remobiliser"

Article suivant

Ricciardo aimerait du "bon sens" avec les drapeaux rouges

Ricciardo aimerait du "bon sens" avec les drapeaux rouges
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021