Räikkönen : "Injuste" de dire si Vettel a été mal traité par Ferrari

Kimi Räikkönen se refuse à juger la fin de la relation entre Ferrari et Sebastian Vettel, même si son expérience l'incline à penser que les choses ne vont pas si mal et que le quadruple Champion du monde ne sera pas traité différemment de Charles Leclerc jusqu'à la fin de la campagne 2020.

Räikkönen : "Injuste" de dire si Vettel a été mal traité par Ferrari

Sebastian Vettel quittera la Scuderia Ferrari en fin d'année, au terme de leur sixième saison de collaboration. D'abord présentée officiellement comme une séparation par consentement mutuel en mai dernier, le début de la saison 2020 de F1 en Autriche en ce mois de juillet a permis de délier les langues et offert l'opportunité à l'Allemand de bien faire comprendre que la volonté était surtout unilatérale, l'écurie italienne ayant fait le choix de ne pas prolonger son pilote et de le remplacer par Carlos Sainz.

Grand ami de Vettel, Kimi Räikkönen l'a côtoyé entre 2015 et 2018 avant que son propre contrat ne soit pas renouvelé et de trouver refuge chez Alfa Romeo. Interrogé par Motorsport.com sur l'idée que le quadruple Champion du monde ait pu être traité injustement, le Finlandais, qui a par ailleurs passé un total de huit saisons chez Ferrari, pense que les choses ne vont pas aussi mal que cela.

Lire aussi :

"Honnêtement, je lui ai parlé le week-end dernier, nous nous sommes vus rapidement, je pense que c'était avant le départ, et c'est tout ce que je sais. Je ne sais pas ce qui s'y passe, ce ne sont pas mes affaires. Je pense qu'il est injuste de commenter si quelqu'un a été mal traité ou non, parce que je ne sais pas ce qui se passe. Je doute que la relation soit aussi mauvaise que ce que les gens prétendent."

"Évidemment, parfois ça se passe comme ça, vous quittez l'équipe, ou choisissez de partir, quelle que soit la manière dont cela se passe. Nous verrons ce qui va se passer pour son avenir. Il faut lui demander. Je ne dirais pas à quel point c'est difficile actuellement, après une course. Ce n'était pas vraiment la plus facile non plus pour [Alfa Romeo]. Je suis sûr qu'ils peuvent être bien plus forts que le week-end dernier."

En tout cas, pour le Champion du monde 2007, il est clair qu'il n'y aura pas de différence de traitement entre Vettel et Leclerc jusqu'à la fin de l'année : "Non, absolument pas. Je suis certain qu'ils vont avoir exactement le même traitement, tous les deux. C'est dans leur intérêt d'essayer d'obtenir le meilleur résultat avec les deux voitures, donc je ne vois pas pourquoi ils feraient quelque chose d'autre."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ocon veut "bâtir quelque chose de nouveau" avec Alonso

Article précédent

Ocon veut "bâtir quelque chose de nouveau" avec Alonso

Article suivant

Vettel dirait "oui" à Red Bull s'il recevait une offre

Vettel dirait "oui" à Red Bull s'il recevait une offre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel
Équipes SF
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021