Red Bull veut se risquer à l'évolution Renault à Monza

partages
commentaires
Red Bull veut se risquer à l'évolution Renault à Monza
Par : Basile Davoine
27 août 2018 à 12:31

Daniel Ricciardo sera le week-end prochain le premier pilote à tester la troisième spécification du moteur Renault. L'Australien se sait donc déjà condamné à subir une pénalité sur la grille de départ à Monza, ce à quoi il est préparé depuis plusieurs semaines déjà.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, derrière Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Christian Horner, directeur, Red Bull Racing, en conférence de presse
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14

Red Bull Racing a choisi le Grand Prix d'Italie pour passer à cette évolution de l'unité de puissance française, et si tout se passe bien sur la monoplace de Daniel Ricciardo, la possibilité d'en faire profiter Max Verstappen deviendra plus forte. Le Néerlandais a l'avantage de pouvoir encore utiliser un nouveau V6 sans écoper d'une pénalité. Il a en revanche atteint le quota réglementaire pour tous les autres éléments.

Renault a rendu disponible la spécification C de son moteur pour ses clients, mais a choisi de ne pas l'utiliser au sein de son écurie d'usine, en raison des risques qu'elle présente pour la fiabilité. Le Losange ne veut pas se mettre en difficulté dans la lutte qui l'oppose à Haas pour la quatrième place du championnat constructeurs.

"Daniel prendra des pénalités au prochain Grand Prix, car il doit changer de moteur", a confirmé à Motorsport.com Christian Horner, directeur de Red Bull Racing. "On dépense beaucoup d'argent pour l'intégration du moteur dans la voiture, à cause du refroidissement, etc. Alors s'il y a de la performance [en plus], ce qui semble être le cas avec notre partenaire pour le carburant, nous sommes heureux de prendre ce risque."

"Nous ferons rouler le moteur vendredi, puis nous prendrons une décision vendredi soir pour savoir si nous le conservons. Si ça se passe bien dans la voiture de Daniel, Max l'aura pour samedi. Il doit changer de moteur également à Monza, donc nous prendrons la décision vendredi soir quant aux moteurs qu'utiliseront les pilotes en course.

Lire aussi :

Red Bull n'attend pas de miracle sur un circuit aussi rapide que Monza, mais espère que le passage à la spécification C du moteur Renault lui procurera un avantage de performance pour les Grands Prix suivants.

"S'il y a un petit peu de performance [supplémentaire], ce qui ne nous préoccupe pas pour Monza mais pour les courses à venir, comme à Singapour ou à Mexico, cela nous donnera des opportunités de rendre la vie difficile à Mercedes et Ferrari", prévient Horner. "Si nous pouvons gagner quoi que ce soit, nous le faisons ; nous chassons chaque dixième de seconde possible."

Red Bull Racing devrait rester la seule écurie à utiliser cette dernière spécification en date du moteur Renault puisque McLaren devrait l'écarter. Son installation dans le châssis demanderait des changements trop significatifs sur la MCL33.

Propos recueillis par Adam Cooper 

Prochain article Formule 1
Sirotkin n'a pas concrétisé les progrès de Williams

Article précédent

Sirotkin n'a pas concrétisé les progrès de Williams

Article suivant

GP de Belgique : ce qu'ont dit les pilotes

GP de Belgique : ce qu'ont dit les pilotes
Charger les commentaires