Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
2 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
37 jours

Renault prépare une nouvelle évolution moteur

partages
commentaires
Renault prépare une nouvelle évolution moteur
Par :
30 juin 2016 à 07:44

Renault prévoit d’introduire une seconde évolution de son unité de puissance aux alentours du Grand Prix du Japon, alors que Red Bull a fait part de son optimisme pour qu’elle apporte à nouveau des "progrès significatifs".

Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12

Alors que Renault a développé une première évolution majeure de son moteur, qui donne satisfaction depuis le Grand Prix de Monaco, des nouveautés sont encore à venir grâce aux nombreux jetons de développement dont dispose encore le motoriste français. Jusqu’à présent, Renault a utilisé moins de jetons (11) que les autres motoristes, ce qui lui en laisse encore 21 pouvant être mis à contribution d’ici la fin de la saison. 

Alors qu’il s’exprimait lors d’un événement promotionnel pour Red Bull avant le Grand Prix d’Autriche, Christian Horner a révélé que Renault prévoyait une nouvelle évolution pour améliorer ses performances en fin de saison. 

"Je pense que ce sera probablement autour du [Grand Prix du] Japon", a expliqué le directeur de Red Bull Racing. "Vous devriez en parler avec Renault, mais c’est ce qu’ils nous ont indiqué. Je crois qu’ils ont trouvé la voie du développement maintenant, et ils font de bons progrès. Je crois que, désormais, ils ont trouvé cette direction, avec l’espoir que nous commencions à voir des progrès significatifs."

La confiance de Ricciardo

Les améliorations apportées par Renault sur son unité de puissance ont également rassuré les pilotes, à commencer par Daniel Ricciardo, qui croit à nouveau fermement en la qualité du partenariat de Red Bull avec le motoriste au Losange. 

"Au final, [cette année] est encore faite de hauts et de bas, mais de manière générale, je sais que la voiture est meilleure que l’année dernière, et nous avons évidemment trouvé davantage de choses grâce au moteur", a confié l’Australien. "Je crois que tout ce que l’on peut demander, tant que l’on sent qu’il y a des progrès, c’est de savoir que nous allons dans la bonne direction."

"Je peux sentir que le châssis fonctionne et fait davantage ce que j’attends de lui, c’est positif, et ça signifie que les aérodynamiciens sont dans le coup. On peut donc leur donner un retour d’informations et continuer à pousser dans cette direction."

Compromis plus satisfaisant

Revenant sur les progrès de Renault, Horner a souligné que la puissance supplémentaire désormais disponible permettrait à l’équipe de ne plus devoir faire des compromis conséquents, comme ce fut le cas par le passé avec les niveaux d’appui aérodynamique. Pour compenser les faiblesses de l’unité de puissance, l’équipe de Milton Keynes devait sacrifier de la vitesse de passage en courbe pour conserver une vitesse de pointe convenable. 

"Je crois que nous roulons encore avec peu d’appui aérodynamique, mais nous sommes un peu plus rapides", a-t-il précisé. "Bien sûr, cela implique d’autres problèmes qui ont pu contribuer à nos problèmes [de pneus] à Bakou."

"Mais le moteur a définitivement fait un pas en avant cette année, donc nous sommes dans une position maintenant où nous pouvons être compétitifs en ligne droite si nous remettons un peu d’aileron. Ensuite, il s’agit de trouver ce compromis pour les virages à moyenne et basse vitesse."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Article suivant
Ferrari va tester le Halo 2 en Autriche

Article précédent

Ferrari va tester le Halo 2 en Autriche

Article suivant

Ricciardo espère que l'Aeroscreen n'est pas mort

Ricciardo espère que l'Aeroscreen n'est pas mort
Charger les commentaires