Ricciardo apprécie le défi d'Abu Dhabi

partages
commentaires
Ricciardo apprécie le défi d'Abu Dhabi
Par : Fabien Gaillard
20 nov. 2015 à 18:00

Après une course brésilienne difficile, Daniel Ricciardo se penche sur la toute dernière manche du Championnat du Monde 2015 de Formule 1, à Abu Dhabi, pour le Grand Prix du crépuscule.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing dans le Parc Fermé

Seulement 11ème du Grand Prix du Brésil qu’il débutait du fond de grille – après avoir changé de moteur une nouvelle fois cette saison, essayant une partie de l’évolution de l'unité de puissance Renault – Daniel Ricciardo s’approche de la fin d’une campagne 2015 décevante après ses trois victoires de 2014.

Et justement, malgré ses succès au Canada, en Hongrie et en Belgique l’an passé, le pilote au n°3 estime que le GP d’Abu Dhabi avait été le point d'orgue de son millésime 2014 : "Honnêtement, je pense que c’était vraiment mon meilleur week-end en 2014. Ce n’était pas une victoire mais j’ai réussi la qualification, j’ai réussi la course, j’ai tout réussi."

"Le rythme, la régularité, tout était excellent et ça m’a ramené du fond de la grille à la 4ème place, donc oui, en termes de performance pure, c’était ma meilleure course."

Abu Dhabi, c'est "très cool"

Après Interlagos, qui n’est pas vraiment un circuit que l’Australien apprécie, Yas Marina lui convient mieux : "J’aime le dernier secteur en particulier parce qu’il le transforme en un circuit excitant. C’est sinueux et vous êtes tout proche des murs. Vous devez aussi composer avec vos pneus qui se dégradent parce que le début du tour est très rapide – dans le troisième secteur, vous devez vraiment gérer vos gommes. C’est… un défi."

Il admet que le cadre particulier du Grand Prix, qui se court entre chien et loup, apporte à l’épreuve un certain cachet : "Je pense que démarrer avec le soleil et terminer dans le noir est très cool. En fait, je pense que toute l’atmosphère du week-end est très cool."

"Beaucoup d’Australiens font le voyage, beaucoup d’Européens et c’est vraiment un endroit multiculturel. Beaucoup de fêtes dans les bateaux de la marina, beaucoup de fun. J’aime Abu Dhabi."

Article suivant
La F1 a "besoin" d'un évènement comme la Race of Champions

Article précédent

La F1 a "besoin" d'un évènement comme la Race of Champions

Article suivant

Ilmor et AER répondent à l’appel lancé par la FIA

Ilmor et AER répondent à l’appel lancé par la FIA
Charger les commentaires