Ricciardo partira dernier sur la grille en Hongrie

Renault a choisi de changer la totalité de l'unité de puissance de Daniel Ricciardo avant le Grand Prix de Hongrie.

Ricciardo partira dernier sur la grille en Hongrie

Daniel Ricciardo prendra le départ du Grand Prix de Hongrie depuis la dernière position sur la grille de départ, suite à un changement complet de son unité de puissance. Piégé par une mauvaise gestion du trafic en Q1 hier, l'Australien aurait dû s'élancer en 18e position. Compte tenu de cette situation, Renault a choisi de changer l'ensemble du groupe propulseur sur sa monoplace afin de renouveler le stock de composants, moyennant une pénalité. L'écurie française n'a en revanche pas précisé quelle spécification du V6 avait été choisie, tandis que la dernière évolution est attendue pour Spa ou Monza, après la pause estivale. 

Lire aussi:

"C’était une qualification difficile", résume Alan Permane, directeur sportif de Renault F1. "Nico [Hülkenberg] a extrait ce qu’il a pu de la voiture et cette place offre clairement des avantages. La dix-huitième position de Daniel est en revanche dure à digérer. La piste évolue significativement au cours d’une séance et l’on s’expose au trafic en attendant les dernières minutes. Daniel avait le temps de relâcher, mais il n’était peut-être pas informé de l’ampleur de la situation. Nous profiterons du fait d’être en fond de grille pour changer son groupe propulseur et ainsi éviter de prendre des pénalités sur des circuits plus propices aux remontées. Nous aborderons toutefois la course à l’affût de la moindre opportunité pour remonter dans la hiérarchie et repartir avec des points en poche."

Sur l'autre R.S.19, Nico Hülkenberg prendra le départ du Grand Prix de Hongrie en 11e position. Renault occupe avant cette épreuve la sixième place du championnat constructeurs, à trois points de Toro Rosso et à 31 longueurs de McLaren.

partages
commentaires
Stratégie - Mercedes peut-il pousser Verstappen à la faute ?
Article précédent

Stratégie - Mercedes peut-il pousser Verstappen à la faute ?

Article suivant

Les équipes d'accord pour un calendrier à 22 Grands Prix

Les équipes d'accord pour un calendrier à 22 Grands Prix
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021