Ricciardo et Renault engrangent la confiance dans le top 3

Parmi les trois premiers lors des deux séances d'essais libres, Daniel Ricciardo ne veut pas s'emballer, mais se félicite du plein de confiance offert par un tel résultat.

Ricciardo et Renault engrangent la confiance dans le top 3

La pente ascendante prise par Renault serait-elle en train de se confirmer ? Il convient toujours d'être prudent à l'issue d'une première journée d'essais libres, mais être aux avant-postes le vendredi demeure une bonne nouvelle pour l'écurie française. D'autant que cela s'est produit sur les deux séances du jour à Sotchi, preuve s'il en est de la tendance positive qui s'installe. Deuxième ce matin, Daniel Ricciardo a pris la troisième place cet après-midi derrière deux Mercedes intouchables. Les écarts sont évidemment très serrés avec le reste du peloton, mais même Max Verstappen s'inquiète de la compétitivité de la R.S.20, au moins en vue des qualifications

Lire aussi :

Les pieds sur terre, Ricciardo rappelle que les premiers jours réussis sont presque devenus une habitude pour Renault lors des Grands Prix. Néanmoins, il sait aussi que sa monoplace a peut-être franchi un cap, comme le Mugello l'avait déjà montré il y a deux semaines, sans être sur le papier un terrain de jeu idéal pour elle.

"Nous continuons de réaliser de très bons temps les vendredis, donc c’est agréable de nous revoir si haut aujourd’hui", souligne l'Australien. "C’est un circuit sur lequel je n’ai pas trop eu de succès et de confiance auparavant, donc cela me donne assurément un bon coup de pouce. J’ai beaucoup appris et j’ai montré un bon rythme sur chaque relais. Je pense que cela sera beaucoup plus serré demain, surtout entre nous et les équipes à environ deux ou trois dixièmes derrière. Les qualifications devraient donc être extrêmement disputées, mais je retire beaucoup de confiance de cette journée et nous essaierons de tout mettre bout à bout pour le reste du week-end."

Esteban Ocon, Renault F1 Team R.S.20, retourne dans son garage

Malgré des EL1 perturbés, avec notamment un drapeau rouge consécutif à la sortie de piste de Nicholas Latifi, Renault a pu boucler ce vendredi l'intégralité de son programme. Outre la performance, la constance a été bonne avec un niveau intéressant à la fois sur les courts et sur les longs relais. Des comparatifs de réglages ont également été faits entre les deux côtés du garage. Sixième en EL1 puis neuvième en EL2, Esteban Ocon n'en fait pas une excuse, retenant en tout premier lieu un vendredi forcément prometteur.

"Je pense que c’était un vendredi plutôt bon", résume le pilote français. "Nous avons essayé beaucoup de choses que nous devons maintenant assembler d’ici demain, donc je crois que nous sommes bien placés. Nous n’avons pas tout à fait trouvé les réglages parfaits sur la voiture, donc nous avons encore de la marge. Nous pouvons voir que la performance est là. C’est positif et c’est désormais à nous de faire le travail samedi. Nous avons quelques caractéristiques différentes au niveau aéro [par rapport à Ricciardo], et des choses différentes aussi côté moteur. Quelques petites différences, mais nous savons où nous en sommes. Il n’y a pas un seul secteur qui se distingue, comme tous les virages sont assez similaires ici, et nous semblons réguliers. Nous savons quoi faire demain."

Top 5 des EL2 à Sotchi

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'33.519  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'33.786 0.267
3 Australia Daniel Ricciardo Renault 1'34.577 1.058
4 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 1'34.723 1.204
5 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'34.847 1.328

partages
commentaires
Verstappen conscient de la menace Ricciardo à Sotchi

Article précédent

Verstappen conscient de la menace Ricciardo à Sotchi

Article suivant

Wolff : Les discussions pour devenir boss de la F1 n'ont jamais été loin

Wolff : Les discussions pour devenir boss de la F1 n'ont jamais été loin
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021