Schumacher : "Le problème, c'est que Mazepin ne m'écoute pas"

Les relations sont de plus en plus tendues entre les pilotes Haas après de nouveaux incidents survenus à Zandvoort.

Schumacher : "Le problème, c'est que Mazepin ne m'écoute pas"

Chez Haas, les tensions s'intensifient entre les pilotes. Le Grand Prix des Pays-Bas a été le théâtre de deux nouveaux incidents opposant les athlètes de l'écurie américaine. D'abord, Mick Schumacher a dépassé Nikita Mazepin dans son tour de sortie des stands en qualifications, après y avoir été autorisé par son équipe, le Russe ne se laissant pas faire et les deux jeunes hommes se gênant mutuellement. Puis, dès le premier tour de la course, Mazepin a fermé la porte à Schumacher au dernier moment dans la ligne droite des stands, l'Allemand ayant été contraint de lever le pied et ayant malgré tout endommagé son aileron avant.

Lire aussi :

Le directeur d'équipe Günther Steiner est toujours prompt à minimiser ce genre de conflit entre ses pilotes, mais à écouter les propos de chacun, la communication semble être très difficile. Schumacher lui-même l'a reconnu au micro des médias allemands, leur relation "pourrait être meilleure".

Le poulain de Ferrari a expliqué ne pas avoir exprimé sa colère à la radio car il jugeait cela inutile et a déploré que sa course soit gâchée par ces dégâts et les drapeaux bleus mais n'a pas manqué de souligner le danger de la situation : "Le plus important, c'est que le mur des stands est à cet endroit. Si on le percute, la voiture s'envole et retombe sur des gens, ou qui sait ce qui peut arriver."

Jugeant que son coéquipier et lui ne suivent pas les mêmes règles dans leur pilotage, Schumacher a ajouté : "Le problème, c'est qu'il ne m'écoute pas." Surtout, il a déploré que la direction de course n'ait pas mené d'enquête sur l'incident : "Parce que nous sommes coéquipiers, les commissaires n'interfèrent pas énormément. De ce que j'ai entendu, c'est aussi arrivé avec d'autres pilotes. Je pense que cela aura des conséquences à l'avenir."

Qu'en dit Mazepin ? Ce dernier est loin de se laisser décontenancer par ce genre d'événement et continue son bonhomme de chemin. "La relation est exactement la même depuis le début de l'année, il y a eu des tensions", a-t-il commenté, philosophe. "Mais personnellement, je me moque vraiment d'avec qui je me bats, je le fais avec respect, et je ne vais rien donner de plus que ce que je dois. Il n'y a pas de problème [avec Schumacher], mais je veux être devant." Günther Steiner pourra espérer que la situation ne s'aggrave pas davantage lors des semaines à venir.

Propos recueillis par Stefan Ehlen et Oleg Karpov

partages
commentaires
La F1 pourrait imposer les jeunes pilotes en essais libres

Article précédent

La F1 pourrait imposer les jeunes pilotes en essais libres

Article suivant

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021