La sécurité des pilotes n'est pas en jeu avec le DAS selon la FIA

La FIA, mais aussi les responsables d'écurie, n'ont aucune inquiétude liée à la sécurité vis-à-vis du nouveau système imaginé par Mercedes.

La sécurité des pilotes n'est pas en jeu avec le DAS selon la FIA

On pourrait presque croire qu'il n'y a plus que trois lettres qui comptent dans le paddock de Barcelone : DAS. Depuis sa première apparition publique hier lors de la deuxième journée d'essais hivernaux, le système inventé par Mercedes fait énormément parler. Il faut dire que les sujets ne manquent pas autour de ce fruit d'ingéniosité, qu'ils touchent aux bénéfices qu'il procure, à la manière de le copier, à son interdiction dès l'an prochain, ou tout simplement à sa légalité pour la saison 2020. Sur ce point, la FIA s'est déjà exprimée, mais elle a également balayé un autre doute qui a rapidement émergé, celui qui concerne la sécurité.

Lire aussi :

Pour fonctionner, le DAS nécessite en effet une action du pilote, qui doit tirer ou pousser son volant afin d'agir sur le train avant. Cette manipulation vient s'ajouter à de nombreuses autres déjà requises sur le volant, mais il s'agit d'un point qui ne suscite pas d'inquiétude dans les rangs de la FIA. "Du point de vue de la FIA, au bout du compte, la sécurité est l'élément numéro 1", rappelle le directeur de course de la F1, Michael Masi. "Il n'y a donc aucune interrogation à ce sujet concernant la sécurité. Soyez assurés qu'il s'agit de la plus grande priorité de notre côté." 

Si certains pilotes comme Sebastian Vettel ou Romain Grosjean ont émis jeudi soir quelques doutes quant à la sécurité du DAS, le sujet n'est déjà plus vraiment au centre du jeu. Directeur des opérations piste chez Renault, Alan Permane est confiant sur cette problématique, estimant qu'aucune écurie n'aurait l'idée de mettre la sécurité de son pilote en péril. Il réfute notamment les comparaisons qui ont pu être faites avec le F-duct, apparu puis banni au début des années 2010. "On ne peut pas spéculer sur le niveau de sécurité qu'il y a si le pilote garde ses deux mains sur le volant", explique le Britannique. "Avec le F-duct, il y avait des inquiétudes pour les pilotes qui conduisaient à une main, notamment dans les courbes à haute vitesse. Je suis sûr qu'ils [Mercedes] n'ont pas conçu un système qu'ils imaginent non sécurisé, donc je doute que ce sujet entre en ligne de compte. En fait, je suis certain que ce ne sera pas une question de sécurité."

Des propos totalement corroborés par Laurent Mekies, directeur sportif de Ferrari, qui a d'ailleurs annoncé sa volonté de demander des éclaircissements à la FIA sur le DAS mais sans intention de contester sa légalité. "Je ne crois pas qu'une équipe apporterait quelque chose en sachant que ce n'est pas sûr en piste", plaide-t-il. "Au bout du compte, nous avons des responsabilités envers nos pilotes et je suis certain que cet aspect n'est pas en question."

partages
commentaires
Au courant depuis un an, Bottas juge le DAS "difficile à copier"

Article précédent

Au courant depuis un an, Bottas juge le DAS "difficile à copier"

Article suivant

Barcelone, J3 - Mercedes imperturbable, Ferrari/Red Bull vivent cachés

Barcelone, J3 - Mercedes imperturbable, Ferrari/Red Bull vivent cachés
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Formule 1
4 août 2021
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021