Le DAS de Mercedes interpelle Vettel sur la sécurité

Sebastian Vettel se montre dubitatif devant le système novateur testé par Mercedes : non seulement il doute de sa capacité à faire une grosse différence de performance, mais il s'interroge aussi sur sa sécurité.

Le DAS de Mercedes interpelle Vettel sur la sécurité

C'était le sujet du jour dans le paddock, et si le nouveau système révolutionnaire testé par Mercedes à Barcelone a beaucoup fait parler les observateurs, il a également alimenté les conversations dans le secret des écuries. Comme tout le monde, Sebastian Vettel a découvert son existence à travers les images des caméras embarquées de Lewis Hamilton, lorsque celui-ci bougeait son volant d'avant en arrière avec une incidence manifeste sur les roues avant.

Lire aussi :

"Je l'ai vu et nous en avons discuté au moment du déjeuner", raconte le pilote Ferrari. "C'est évidemment intéressant. J'imagine que le fait qu'ils roulent avec signifie que c'est légal. Je ne sais pas, mais on appelle ça un volant, pas une roue que l'on tire ou que l'on pousse ! Je ne sais pas si ça fonctionne. J'imagine qu'il y a énormément de travail pour mettre ça en piste et ce n'est probablement pas aussi facile qu'il n'y paraît pour le pilote. Nous verrons, mais c'était une nouveauté à observer pour nous." 

"Je l'ai découvert juste avant le déjeuner, et nous avons ensuite analysé quelques caméras embarquées. Bien sûr, nous avons de la chance d'avoir des caméras embarquées ici, sinon peut-être que nous ne l'aurions pas vu. Nous avons beaucoup de choses à faire sur notre voiture. Donc je ne sais pas si c'est simple à faire ou non, je suppose que non, car ça n'est jamais facile. Mais j'imagine que ce n'est pas facile à utiliser non plus."

Vettel ne croit pas au "ticket gagnant"

La préoccupation de Vettel autour de ce nouveau système, baptisé DAS et pour l'heure considéré comme conforme par la FIA, n'est pas tellement dans les bénéfices de performance qu'il peut apporter. Le quadruple Champion du monde estime qu'il ne s'agit pas du "ticket gagnant" et que tout dépend de l'ensemble du fonctionnement de la monoplace autour. "Je pense qu'il y a beaucoup plus d'éléments pour améliorer la compétitivité d'une voiture, mais il est clair que c'est une innovation, et nous verrons si c'est quelque chose que tout le monde doit imiter ou non." 

Non, ce qui perturbe le pilote allemand, c'est la manipulation du pilote pour utiliser le DAS, qui vient s'ajouter à d'autres tâches déjà très nombreuses au volant. Vettel s'interroge sur la sécurité d'un tel dispositif, qu'il compare au F-duct apparu en 2010 et qui nécessitait une action de la main ou du genou par le pilote avant d'être interdit.

Le F-duct sur la McLaren MP4-25 en 2010

Le F-duct sur la McLaren MP4-25 en 2010

"C'est assez bizarre, je pense, d'avoir la sensation de pouvoir se retrouver tout à coup avec uniquement le volant entre les mains", explique-t-il. "Je peux juste imaginer que ça doit paraître bizarre. Mais il est clair que si ça permet d'aller plus vite et qu'il n'y a pas de préoccupations, il faut choisir cette option. Nous avions le F-duct il y a plusieurs années, il y a dix ou onze ans, et nous pilotions quasiment avec une seule main sur la plupart des circuits. Ce n'était pas sécurisé, mais c'était rapide. Donc on fait ce qu'il faut faire, mais c'est aussi pour ça qu'il y a la FIA, pour prendre soin de nous et s'assurer que les choses ont du sens, que l'on a les mains sur le volant."

"Imaginez que vous êtes habitués à faire quelque chose… Imaginez que vous êtes habitués à courir avec des chaussures de sport, et que quelqu'un vous demande de courir avec des tongs. On peut le faire, mais ça doit être différent. Ce n'est évidemment pas aussi extrême, mais on ajoute quelque chose de totalement nouveau et qui paraît probablement étrange et bizarre au départ. Bien entendu, si ça donne un avantage, que l'on peut le faire et qu'il y a la capacité de le faire en s'entraînant suffisamment, alors pourquoi pas ?"

Propos recueillis par Adam Cooper  

partages
commentaires
Grosjean explique sa sortie de piste à Barcelone

Article précédent

Grosjean explique sa sortie de piste à Barcelone

Article suivant

Ce qui différencie les McLaren 2020 et 2019

Ce qui différencie les McLaren 2020 et 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone I
Catégorie Jeudi
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes SF
Auteur Basile Davoine
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021