Le DAS de Mercedes interpelle Vettel sur la sécurité

Sebastian Vettel se montre dubitatif devant le système novateur testé par Mercedes : non seulement il doute de sa capacité à faire une grosse différence de performance, mais il s'interroge aussi sur sa sécurité.

Le DAS de Mercedes interpelle Vettel sur la sécurité

C'était le sujet du jour dans le paddock, et si le nouveau système révolutionnaire testé par Mercedes à Barcelone a beaucoup fait parler les observateurs, il a également alimenté les conversations dans le secret des écuries. Comme tout le monde, Sebastian Vettel a découvert son existence à travers les images des caméras embarquées de Lewis Hamilton, lorsque celui-ci bougeait son volant d'avant en arrière avec une incidence manifeste sur les roues avant.

Lire aussi :

"Je l'ai vu et nous en avons discuté au moment du déjeuner", raconte le pilote Ferrari. "C'est évidemment intéressant. J'imagine que le fait qu'ils roulent avec signifie que c'est légal. Je ne sais pas, mais on appelle ça un volant, pas une roue que l'on tire ou que l'on pousse ! Je ne sais pas si ça fonctionne. J'imagine qu'il y a énormément de travail pour mettre ça en piste et ce n'est probablement pas aussi facile qu'il n'y paraît pour le pilote. Nous verrons, mais c'était une nouveauté à observer pour nous." 

"Je l'ai découvert juste avant le déjeuner, et nous avons ensuite analysé quelques caméras embarquées. Bien sûr, nous avons de la chance d'avoir des caméras embarquées ici, sinon peut-être que nous ne l'aurions pas vu. Nous avons beaucoup de choses à faire sur notre voiture. Donc je ne sais pas si c'est simple à faire ou non, je suppose que non, car ça n'est jamais facile. Mais j'imagine que ce n'est pas facile à utiliser non plus."

Vettel ne croit pas au "ticket gagnant"

La préoccupation de Vettel autour de ce nouveau système, baptisé DAS et pour l'heure considéré comme conforme par la FIA, n'est pas tellement dans les bénéfices de performance qu'il peut apporter. Le quadruple Champion du monde estime qu'il ne s'agit pas du "ticket gagnant" et que tout dépend de l'ensemble du fonctionnement de la monoplace autour. "Je pense qu'il y a beaucoup plus d'éléments pour améliorer la compétitivité d'une voiture, mais il est clair que c'est une innovation, et nous verrons si c'est quelque chose que tout le monde doit imiter ou non." 

Non, ce qui perturbe le pilote allemand, c'est la manipulation du pilote pour utiliser le DAS, qui vient s'ajouter à d'autres tâches déjà très nombreuses au volant. Vettel s'interroge sur la sécurité d'un tel dispositif, qu'il compare au F-duct apparu en 2010 et qui nécessitait une action de la main ou du genou par le pilote avant d'être interdit.

Le F-duct sur la McLaren MP4-25 en 2010

Le F-duct sur la McLaren MP4-25 en 2010

"C'est assez bizarre, je pense, d'avoir la sensation de pouvoir se retrouver tout à coup avec uniquement le volant entre les mains", explique-t-il. "Je peux juste imaginer que ça doit paraître bizarre. Mais il est clair que si ça permet d'aller plus vite et qu'il n'y a pas de préoccupations, il faut choisir cette option. Nous avions le F-duct il y a plusieurs années, il y a dix ou onze ans, et nous pilotions quasiment avec une seule main sur la plupart des circuits. Ce n'était pas sécurisé, mais c'était rapide. Donc on fait ce qu'il faut faire, mais c'est aussi pour ça qu'il y a la FIA, pour prendre soin de nous et s'assurer que les choses ont du sens, que l'on a les mains sur le volant."

"Imaginez que vous êtes habitués à faire quelque chose… Imaginez que vous êtes habitués à courir avec des chaussures de sport, et que quelqu'un vous demande de courir avec des tongs. On peut le faire, mais ça doit être différent. Ce n'est évidemment pas aussi extrême, mais on ajoute quelque chose de totalement nouveau et qui paraît probablement étrange et bizarre au départ. Bien entendu, si ça donne un avantage, que l'on peut le faire et qu'il y a la capacité de le faire en s'entraînant suffisamment, alors pourquoi pas ?"

Propos recueillis par Adam Cooper  

partages
commentaires
Grosjean explique sa sortie de piste à Barcelone
Article précédent

Grosjean explique sa sortie de piste à Barcelone

Article suivant

Ce qui différencie les McLaren 2020 et 2019

Ce qui différencie les McLaren 2020 et 2019
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021