Star de la série Netflix, Steiner était "juste lui-même"

partages
commentaires
Star de la série Netflix, Steiner était
Par :
Co-auteur: Jonathan Noble
13 mars 2019 à 11:36

Le directeur de Haas, Günther Steiner, a déclaré qu'il était essentiel pour lui de montrer son vrai visage dans la série de Netflix sur la Formule 1, ses saillies verbales ayant particulièrement marqué les fans.

Les envolées lyriques de Steiner sur le muret des stands, à la radio et au téléphone avec Gene Haas se sont avérées être des moments très populaires de la nouvelle série de Netflix sur la Formule 1. Et même si le team principal de Haas F1 Team a conseillé à sa fille de ne pas la regarder, en raison de son langage fleuri, il affirme qu'il n'aurait pas été bon pour lui de se brider devant les caméras.

Lire aussi :

"J'étais OK avec ça", a déclaré Steiner sur la façon dont il a été présenté. "S'ils veulent faire quelque chose, il faut être vrai, sinon qu'est-ce qu'on fait ? Je pense que les gens qui ont fait ça, ils sont très bons. Je veux dire, on pouvait voir immédiatement qu'ils savaient ce qu'ils faisaient, ce qu'ils voulaient."

"Ils voulaient la vérité, et ils ont été très intelligents à ce sujet, pour l'obtenir. Et c'est ce qu'ils doivent faire, parce qu'au final, faire un mauvais film n'a aucun intérêt, car nous perdrions des fans. Pour moi, c'est comme si j'aidais. Si les gens le voient et que nous avons plus de fans et de gens qui le regardent, c'est ce que nous voulons tous. Alors encore une fois, j'étais juste moi-même."

"Ils ont toujours été respectueux"

Quant à Daniel Ricciardo, qui a laissé les équipes de Netflix accéder à sa maison de Perth en Australie et à son appartement de Monte-Carlo, il explique que les producteurs ont fait du bon travail pour montrer qui sont les gens de la F1. "Chaque fois que les gens obtiennent des informations plus personnelles sur vous ou sont des des petites souris qui se rendent à Perth ou dans votre appartement à Monaco et voient ce qui vous entoure effectivement, vous voulez être à l'aise avec les personnes derrière la caméra qui dirigent le projet."

"Ils ont toujours été respectueux, et ça a toujours été selon nos conditions, ce qui était une bonne chose. C'était vraiment important, de bien s'entendre avec les gens derrière tout ça. J'encourage vraiment les gens à ne pas le regarder sur leur téléphone mais sur un vrai écran. Je suis curieux de savoir comment ça va se passer."

Lire aussi :

"C'est étrange de se voir à la caméra. Je me vois derrière le volant d'une voiture mais c'est différent quand vous vous entendez parler. Je pense que ça va être cool, juste en général, pas seulement pour moi mais également la F1, d'avoir plus de présence comme ça. Afin que quelqu'un qui vit dans une petite ville des États-Unis ou ailleurs dans le monde puisse voir cela et avoir une meilleure compréhension de la discipline. Donc c'est vraiment une bonne chose pour la F1 globalement."

La seule interrogation de Ricciardo porte sur le choix du titre anglais, "Drive to Survive" (que l'on peut traduire par "Piloter pour survivre"), qui a fait l'objet de critiques pour son insistance sur l'aspect dangereux du sport. "Ils aiment la dramatisation. [...] Le titre est un peu... Drive to Survive. C'est un peu 'intense'. Mais c'est la télévision, n'est-ce pas ?"

Article suivant
Guide circuit - Tout savoir sur l'Albert Park à Melbourne

Article précédent

Guide circuit - Tout savoir sur l'Albert Park à Melbourne

Article suivant

Räikkönen avait signé avec Ferrari dès 2005

Räikkönen avait signé avec Ferrari dès 2005
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu