Stroll : L'incident avec Leclerc, "très similaire" à Albon/Hamilton

Une dizaine de jours après son accident du premier tour au GP de Russie, Lance Stroll a de nouveau fait part de son incompréhension que Charles Leclerc n'ait pas été l'objet d'une enquête malgré son rôle dans l'accrochage.

Après le départ de la course de Sotchi, Lance Stroll était septième et s'était positionné sur la trajectoire du virage 4 avant d'en prendre l'extérieur, sachant que Charles Leclerc était lui à l'intérieur. Le Canadien a offert le maximum de place possible mais le Monégasque n'a pas maitrisé son sous-virage et a touché la roue arrière de la Racing Point, qui a été envoyée en tête-à-queue dans le mur, signifiant son abandon. Le pilote Ferrari n'a pas été l'objet de la moindre enquête des commissaires et a pu terminer sixième de l'épreuve.

Stroll n'avait pas vraiment goûté au fait de s'être fait sortir sans que l'on se questionne sur la responsabilité de son adversaire, qualifiant l'absence de sanction de "ridicule" à chaud après le Grand Prix. Ce jeudi, au Nürburgring, il n'a pas vraiment désarmé, même si le temps passant, il a préféré se montrer philosophe.

Lire aussi :

"Je lui ai laissé toute la place que je pouvais. Et il a accroché mon arrière droit. Je pense que c'était un petit peu brouillon de sa part. Il avait toute la place sur la droite pour l'éviter, j'étais complètement à la limite du circuit sur la gauche et malheureusement il m'a juste touché à l'arrière droit et c'était la fin de ma course. Vous savez, on court roue dans roue, premier tour, ces choses arrivent. Je pense qu'il a été difficile pour moi de comprendre après coup pourquoi il n'y avait pas de sanction prise sur quelque chose comme ça."

Le Canadien n'a pas manqué de saisir la référence à l'incident qui avait impliqué Alexander Albon et Lewis Hamilton au GP d'Autriche en début de saison où, sur une phase de restart et dans la lutte pour la seconde position, un contact similaire avait eu lieu et les commissaires avaient rapidement conclu à la responsabilité du Britannique en le pénalisant de cinq secondes.

"Si vous revenez en arrière, c'était très similaire entre Albon et Hamilton en Autriche. C'était un incident très semblable à celui de Charles et moi, et il y avait eu sanction pour cet incident, mais rien n'a été fait dans le cas de Charles et moi, donc j'étais un petit surpris. Mais c'est la course, ça peut arriver. On ne peut pas changer le passé, il faut juste aller de l'avant."

Un nouveau traitement différent favorable à Leclerc ?

Il est à noter qu'au rayon des incidents similaires pour Leclerc et d'autres pilotes qui n'ont pas fait l'objet d'une même sanction de la part de la FIA, l'épisode des cinq secondes de pénalité infligées à Hamilton en Russie pour ses essais de départ hors de la zone prévue à cet effet a fait ressurgir des faits troublants datant du GP de Belgique, fin août.

Les commissaires de l'épreuve de Spa avaient en effet été alertés concernant Leclerc pour un tour de reconnaissance trop lent avant la course (de 2'06 au lieu de 2'04 maximum). Pour se défendre, Ferrari a indiqué que "le pilote a franchi la ligne SC2 [la deuxième ligne de Safety Car], déclenchant ainsi le chronomètre pour le tour, puis s'est arrêté approximativement 12 secondes pour réaliser un essai de départ, avant de réaliser le tour de reconnaissance". Les commissaires ont accepté cet argument et n'ont pas pris de sanction. L'affaire s'est arrêtée là.

Lire aussi :

Pourtant, tant sur le temps maximum des tours de reconnaissance que sur l'endroit où devaient avoir lieu les essais de départ, les notes du directeur de course étaient très claires. À l'article 18.2 : "Pendant la période où la sortie des stands est ouverte pour la course, les essais de départ doivent être réalisés sur la piste après la sortie des stands avant la ligne SC2." Les commissaires de Spa ont donc tout bonnement accepté de fermer les yeux sur une infraction avérée sur la base... d'une autre infraction avérée et reconnue par Ferrari.

Globalement, Leclerc semble rarement tomber du mauvais côté de la barrière au jeu de l'inconstance de certaines décisions prises par les différents panels de commissaires. D'aucuns n'ont pas manqué de souligner qu'à Monza, Albon avait été sanctionné de cinq secondes pour n'avoir pas laissé suffisamment de place à un adversaire au freinage du premier virage quand, un an plus tôt, Leclerc avait simplement reçu un avertissement quand il avait réalisé une manœuvre similaire au freinage de la seconde chicane sur... Hamilton.

Rappelons également que Leclerc n'a pas fait l'objet d'une enquête quand, en Espagne, il a réalisé deux tours complets en course avec son harnais détaché.

partages
commentaires
Grosjean déclare son intérêt pour le projet Hypercar de Peugeot

Article précédent

Grosjean déclare son intérêt pour le projet Hypercar de Peugeot

Article suivant

Verstappen et le départ de Honda : "On pouvait le sentir venir"

Verstappen et le départ de Honda : "On pouvait le sentir venir"
Charger les commentaires
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021