Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
2 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
16 jours

Stroll dans le mur, Sirotkin pénalisé : Williams ne s'en sort pas

partages
commentaires
Stroll dans le mur, Sirotkin pénalisé : Williams ne s'en sort pas
Par :
25 juin 2018 à 08:56

Après un Grand Prix de France compliqué, où la performance n'était une nouvelle fois pas au rendez-vous, l'écurie de Grove conserve le bonnet d'âne du plateau 2018. Une situation qui semble partie pour durer...

Lance Stroll, Williams FW41, Sergey Sirotkin, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams Racing, met son casque
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Sergey Sirotkin, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33, devant Brendon Hartley, Toro Rosso STR13, et Lance Stroll, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams FW41, devant Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41, devant Sergey Sirotkin, Williams FW41

C'est malheureusement devenu une fâcheuse habitude depuis le début de la saison : sur le Circuit Paul Ricard, Williams a passé l'essentiel de son week-end en fond de peloton, et il en a été de même pendant la course. Le Grand Prix de France n'a pas souri à l'écurie de Grove qui, en plus de manquer de rythme, n'a pas eu les circonstances pour elles. 

Sergey Sirotkin a écopé d'une pénalité de cinq secondes pour n'avoir pas respecté le rythme imposé par la voiture de sécurité lors de son intervention en début de course, tandis que Lance Stroll a terminé dans le décor à quelques tours de l'arrivée après avoir usé ses pneus jusqu'à la corde.

"Au début de la course, le rythme n'était pas trop mal et j'ai pris un bon départ", raconte le pilote canadien. "À environ 20 tours de la fin, j'ai senti une énorme vibration sur la voiture et c'était simplement une trop forte usure du pneu avant gauche. J'avais un plat sur ce pneu. À quelques tours de la fin, la vibration était vraiment mauvaise et le pneu a explosé. C'était optimiste de faire toute la course avec un train de pneus, et je pense que nous sommes les seuls à avoir essayé ça. Nous avons tenté quelque chose, mais ça n'a pas fonctionné. Ce n'était certainement pas la course que nous espérions."

Quinzième sur la ligne d'arrivée, Sergey Sirotkin regrette de s'être retrouvé dans le mauvais train et pense que la FW41 aurait pu lui permettre de signer un résultat un peu plus flatteur. Le Russe a toutefois payé son erreur commise derrière la voiture de sécurité, et demeure l'un des deux seuls pilotes à n'avoir pas inscrit le moindre point au championnat cette saison, avec Romain Grosjean. 

"C'était une course mouvementée, avec quelques belles bagarres", explique Sirotkin. "J'ai pris un peu de plaisir dans le premier tour, mais on veut avoir plus de rythme pour se battre et doubler, ce qui n'était pas le cas. Ce serait plus agréable de se battre plutôt que de se défendre, mais il y a quand même eu un pas de fait par rapport aux qualifications."

"Avec notre stratégie, nous aurions pu nous battre avec les autres jusqu'à la fin de la course. Je pense encore que ma course aurait pu se terminer différemment, car j'étais bloqué derrière des voitures. Ça a affecté mes freins et mes pneus, et je ne pouvais rien faire. J'ai fait ce que l'équipe voulait que je fasse. Nous sommes là où nous sommes, ce n'est pas facile." 

Pour Williams, l'écart se creuse d'une unité supplémentaire entre la dernière place occupée par l'écurie et la neuvième détenue par Sauber, qui a ajouté un point à son compteur grâce au top 10 de Charles Leclerc.

"Les deux pilotes ont réalisé un travail solide pour l'équipe en faisant ce qu'ils pouvaient pour améliorer leur position", résume l'ingénieur en charge de la performance, Rob Smedley. "Ce n'est toutefois pas ce que nous voulions, et nous devons continuer à travailler collectivement pour améliorer les choses." 

Article suivant
Alonso a calmé les ardeurs de McLaren à la radio

Article précédent

Alonso a calmé les ardeurs de McLaren à la radio

Article suivant

Bottas : "Pas ma journée et ça résume ma saison"

Bottas : "Pas ma journée et ça résume ma saison"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Catégorie Course
Lieu Circuit Paul Ricard
Pilotes Sergey Sirotkin , Lance Stroll Boutique
Équipes Williams
Auteur Basile Davoine