Toro Rosso : "Ce serait fantastique" de garder Kvyat et Sainz en 2018

partages
commentaires
Toro Rosso :
Par : Benjamin Vinel
5 juin 2017 à 17:15

La Scuderia Toro Rosso a beau avoir pour vocation de former des pilotes pour préparer les plus talentueux à rejoindre Red Bull Racing, il est loin d'être impossible que Daniil Kvyat et Carlos Sainz restent à Faenza pour la saison 2018.

Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12, Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12, Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso, Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12, Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12, Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12

Ce serait alors une cinquième saison en Formule 1 pour Daniil Kvyat, dont une chez Red Bull, tandis que Carlos Sainz disputerait sa quatrième campagne au sein de la petite Scuderia.

Il est vrai que jusqu'à présent, les pilotes Toro Rosso ont convaincu par leurs performances en cette saison 2017, marquant 29 points en six courses. Ils permettent ainsi à leur écurie d'occuper la cinquième place du championnat des constructeurs.

Le contraste est toutefois frappant entre Carlos Sainz, qui a inscrit 25 unités, et Daniil Kvyat, qui n'en a engrangé que quatre. Le directeur d'équipe Franz Tost prend toutefois la défense du Russe, pour Motorsport.com : "Daniil fait du bon travail. Il a beaucoup manqué de chance cette année. Par exemple, en Chine, il a eu un problème hydraulique, et à Bahreïn, il s'est fait tasser dehors au premier tour."

"À Monaco, il était très rapide, mais Vandoorne a eu un accident pendant son tour de qualifications, et il ne s'est classé que 11e à cause des drapeaux jaunes. Mais il avait le rythme pour passer en Q3. Cela signifie qu'il y a parfois des choses imprévisibles, des circonstances négatives pour lui, qui rendent les choses un peu difficiles."

D'où cet écart de points avec Sainz, mais Tost est prompt à souligner que "la saison n'est pas finie. Elle vient juste de commencer. L'important, quand ça ne se passe pas si bien pour Daniil, c'est que nous sachions pourquoi et lui aussi. Sa rapidité et ses performances sont très positives."

Kvyat de bonne humeur, Sainz de plus en plus mûr

L'an passé, c'est un Kvyat souvent abattu que l'on apercevait dans le paddock, lui qui avait perdu sa place chez Red Bull à l'aube de la saison européenne. Lorsque nous demandons à Tost si son attitude est plus positive cette saison, l'Autrichien répond : "Oui. Il est de bonne humeur. Il est rapide, il est concentré. Nous sommes très contents de ses performances."

Quant à Sainz, la satisfaction est forcément au rendez-vous : l'Ibère a fini quatre des six premiers Grands Prix dans le top 8, au volant d'une STR12 qui ne vaut pas toujours un tel résultat.

"On voit que Carlos est de plus en plus mûr", souligne Tost. "Il marque beaucoup de points. À part Bahreïn, il est tout le temps dans les points. Cela montre que Carlos fait un travail vraiment fantastique."

L'écurie Toro Rosso est donc très satisfaite de son duo de pilotes. "Ils n'ont pas de gros défaut", estime le directeur. "En Formule 1, on peut toujours progresser un peu quelque part. C'est un processus sans fin. Je suis très content que nos deux pilotes aient une très bonne attitude, ils sont très motivés, et par conséquent, on voit qu'ils apprennent de plus en plus. Je suis donc très positif concernant les pilotes."

Quel duo pour 2018 ?

Quant à l'avenir, en ce qui concerne notamment le line-up 2018, il n'est pas impossible que Daniil Kvyat et Carlos Sainz rempilent. Au moins l'un des deux devrait rester, puisque dans les membres actuels du Red Bull Junior Team, seul Pierre Gasly semble être un candidat crédible à un baquet en Formule 1, mais le Français doit convaincre pour sa saison en Super Formula.

"C'est une décision pour Red Bull. Nous devons attendre. Mais ce serait fantastique qu'ils continuent avec nous", ajoute Tost au sujet de Kvyat et de Sainz. "Ils sont jeunes, et nous continuons leur développement. Ils ont 22 et 23 ans. Ce n'est pas un âge où on appartient à la catégorie des vieux pilotes. Nous verrons ce que Red Bull décidera, mais s'ils restent avec nous, je pense que toute l'équipe sera très contente."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

Article suivant
Le tort causé à McLaren prouve la complexité des moteurs, selon Marko

Article précédent

Le tort causé à McLaren prouve la complexité des moteurs, selon Marko

Article suivant

Des inspections ouvertes pour aider les petites équipes de F1 ?

Des inspections ouvertes pour aider les petites équipes de F1 ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique , Daniil Kvyat Boutique
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités