Vasseur : Leclerc sait qu'il a un "débouché possible" chez Ferrari

partages
commentaires
Vasseur : Leclerc sait qu'il a un
Par : Benjamin Vinel
25 févr. 2018 à 16:30

Charles Leclerc débarque en Formule 1 cette saison après une carrière météorique en formules de promotion, avec la Scuderia Ferrari en ligne de mire.

Charles Leclerc, Sauber C36
Charles Leclerc, Sauber
Marcus Ericsson et Charles Leclerc, Sauber, Jean Todt, président de la FIA, Chase Carey, directeur exécutif du Formula One Group, Sergio Marchionne, PDG de FIAT, Frédéric Vasseur, team principal Sauber
Charles Leclerc, Sauber C36
Podium : le vainqueur Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Charles Leclerc, Sauber C36

Nouvel élément de Sauber F1 Team, Charles Leclerc est associé à l'expérimenté Marcus Ericsson, mais c'est vers lui que tous les regards sont tournés, avec les titres qu'il a décrochés ces deux dernières années en GP3 Series et en Formule 2. Il récompensait ainsi la Scuderia Ferrari de la confiance qu'elle lui accorde en faisant de lui le fer de lance de son académie.

"Je pense qu’il a eu jusqu’à aujourd’hui un parcours parfait en formules de promotion, que ce soit karting, Formule Renault, GP3, F2", déclare Frédéric Vasseur, directeur de l'écurie, pour Motorsport.com – rappelons que Leclerc était vice-Champion du monde de karting en 2013, derrière un certain Max Verstappen.

"Il va débuter cette année en F1. Il y a beaucoup d’attente autour de lui. Je pense qu’il faut surtout qu’il s’applique, qu’il progresse sur la saison, qu’il montre à tout le monde qu’il a les résultats qu’on attend de lui. Mais je suis globalement confiant : je le connais depuis un petit moment, je connais son talent, sa vitesse et je vois l’énergie qu’il met dans le projet en ce moment, son implication. Il prend tout du bon côté et ça devrait aller."

Voilà deux ans que Leclerc a rejoint la Ferrari Driver Academy. Vasseur, qui connaît en effet le Monégasque pour avoir déjà collaboré avec lui au sein de son écurie ART Grand Prix en GP3, salue l'impact qu'a eu le programme du Cheval Cabré sur son poulain.

"Ils ont été, jusqu’à aujourd’hui, un support de longue date, à la fois financier, de suivi technique, d’assistance avec les simulateurs. Ça a aussi l’avantage de lui offrir une perspective de débouché en cas de succès. C’est important, il sait que ça repose sur lui et sur ses résultats, mais qu’en cas de réussite il aura le débouché possible [chez Ferrari]", conclut-il.

Propos recueillis par Rémi Saïki

Prochain article Formule 1
Technique - Les secrets de la McLaren MCL33

Article précédent

Technique - Les secrets de la McLaren MCL33

Article suivant

Carlos Sainz demande aux fans de choisir son casque

Carlos Sainz demande aux fans de choisir son casque
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique , Sauber
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités