Verstappen exclut de faire équipe avec Leclerc

Max Verstappen a exclu la possibilité de faire équipe avec Charles Leclerc chez Ferrari, jugeant qu'il est mauvais pour une équipe d'avoir "deux pilotes numéro un".

Verstappen exclut de faire équipe avec Leclerc
Charger le lecteur audio

Max Verstappen est l'un des pilotes de pointe à être en fin de contrat au terme de la saison 2020, et il apparaît désormais comme le favori à un baquet chez Ferrari ou Mercedes s'il venait à quitter Red Bull. Charles Leclerc étant sous contrat jusqu'à fin 2022, et en discussions pour prolonger jusqu'en 2024, un transfert vers la Scuderia verrait Verstappen affronter son rival. 

Interrogé par la chaîne néerlandaise Ziggo Sport, le pilote Red Bull admet qu'il n'envisage pas d'aller chez Ferrari car selon lui, cela n'aurait pas de sens pour lui de s'aligner dans la même équipe que le Monégasque : "Je pense que ça n'arrivera pas. Je crois qu'il ne faut pas avoir deux numéros 1 potentiels pilotant côte à côte."

Lire aussi :

Les remarques de Verstappen expliquant qu'une équipe ne doit pas avoir deux numéros 1 suggèrent aussi qu'il ne serait pas partant pour faire équipe avec Lewis Hamilton chez Mercedes. Cependant, il pense qu'une telle décision dépendrait du management de l'équipe, et que la lumière qu'attirerait un duel entre le Néerlandais et le Britannique surpasserait les aspects négatifs d'éventuelles tensions.

"Qui sait ?" s'interroge Verstappen sur la possibilité de faire équipe avec Hamilton. "Pour l'instant, je ne pense pas trop à cela. Au final, il s'agit toujours de ce que décide l'équipe. Je peux avoir un avis à ce sujet, il peut en avoir un aussi. Mais à la fin, ce sont eux [l'équipe] qui décident ce qui se passe. Nous verrons bien."

En attendant de possiblement faire équipe avec Hamilton, le pilote Red Bull reconnaît être impressionné par le travail que l'Anglais a fourni pour remporter six titres de Champion du monde, mais il est également conscient du fait que la Mercedes a été une voiture excellente. Selon lui, près des deux tiers des pilotes de la grille auraient pu viser le titre en ayant la chance de piloter la W10.

"C'est parce que ça dépend entièrement de la voiture. Soixante pour cent de la grille, s'ils étaient dans une Mercedes, seraient aussi devenus Champion du monde", assure-t-il. "Je peux aussi avoir la confiance de dire que si j'avais été dans cette voiture, ça se serait produit comme ça. Mais il [Hamilton] est évidemment très bon, absolument, et il fait partie des meilleurs pilotes de F1 de tous les temps. Mais ce que je voulais souligner, c'est que la voiture est tellement dominante que, comme je l'ai dit, 60% de la grille [pourrait gagner avec]."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

partages
commentaires
Ricciardo a progressé en se battant au milieu du peloton
Article précédent

Ricciardo a progressé en se battant au milieu du peloton

Article suivant

Bilan 2019 - Kvyat fait le nombre mais pas d'ombre

Bilan 2019 - Kvyat fait le nombre mais pas d'ombre