Vettel et Hamilton ravis à l'idée de se battre pour le titre

Sebastian Vettel et Lewis Hamilton se sont battus pour la victoire au Grand Prix d'Australie, et avec un peu d'imagination, il n'est pas difficile de concevoir la lutte pour le titre entre ces deux pilotes.

Malgré leurs sept sacres au total, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton ne se sont battus l'un contre l'autre pour la couronne qu'une fois : c'était en 2010. Alors pilote McLaren, Hamilton était en tête du championnat à six courses de la fin, mais avait fini par rétrograder au quatrième rang d'une saison extrêmement serrée, tandis que Vettel remportait son tout premier titre mondial avec Red Bull.

McLaren et Hamilton n'ont plus joué le titre depuis lors, tandis que Ferrari et Vettel ne sont jamais réellement parvenus à contrer l'hégémonie de Mercedes dans l'ère hybride. Inutile de dire que le quadruple champion du monde est enthousiaste à l'idée d'y mettre un terme.

"Il a prouvé qu'il était l'un des pilotes les plus rapides sur la grille, et j'adorerais une bataille serrée avec lui, c'est clair", déclare Vettel au sujet de Hamilton. "Pour l'instant, on dirait que nos voitures sont aussi rapides l'une que l'autre. J'espère que cela va rester comme ça, puis nous verrons comment cela se passe. C'est très fun de courir pour la victoire, très fun de courir contre les meilleurs."

Les deux pilotes déclarent un "grand respect" mutuel, Hamilton allant jusqu'à affirmer que courir face à Vettel est "un privilège". Le Britannique espère des batailles roue contre roue cette année, lui qui a rarement eu d'autres adversaires que son ancien coéquipier Nico Rosberg ces derniers temps.

"Nous sommes enfin à une époque où nous pouvons faire une vraie course", se délecte le pilote Mercedes. "J'aimerais que nous puissions faire la course de plus près dans les voitures actuelles, mais je pense quand même qu'avec un rythme similaire entre nous, nous avons du pain sur la planche cette saison."

"Cela va être exigeant, à la fois physiquement et mentalement, mais comme l'a dit Sebastian, courir face aux meilleurs, c'est ça la Formule 1. Cela fait travailler pour dépasser les limites, pour mettre la barre plus haut, et j'attends ça avec impatience."

Vettel ne s'emballe pas

Sa quatrième victoire pour Ferrari permet à Sebastian Vettel de prendre la tête du championnat pour la première fois avec la Scuderia, précisément comme ce fut le cas pour Michael Schumacher il y a 20 ans. Le quadruple Champion du monde ne s'emballe pas pour autant, conscient qu'il reste 19 courses et autant de coups de théâtre possibles. D'autant que le tracé de Melbourne ne s'avère pas toujours représentatif de la hiérarchie.

"La première course n'est vraiment pas le bon moment pour regarder le classement", insiste le pilote Ferrari. "Comme je l'ai dit, il faut vraiment prendre les choses pas à pas. C'est bien de savoir que nous avons une très bonne voiture, mais ce n'est que le début : une nouvelle réglementation, une nouvelle génération de voitures, donc il y aura beaucoup d'évolution. Pour l'instant, je suis simplement très heureux, et quoi qu'il arrive cette année, cette première course ne peut qu'aider."

Sondage mondial des fans 2017
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Sebastian Vettel
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités