Webber se demande si Alonso va finir la saison

partages
commentaires
Webber se demande si Alonso va finir la saison
Pablo Elizalde
Par : Pablo Elizalde
28 mars 2017 à 07:00

Après deux années de vache maigre, McLaren-Honda a placé beaucoup d'espoirs dans la nouvelle réglementation technique, un tournant que l'écurie a abordé avec une unité de puissance repensée.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Mark Webber, présentateur Channel
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32

Or, loin de s'améliorer, la situation a empiré pour l'équipe britannique. Après deux saisons sans podium, ce n'est probablement pas en 2017 que l'on verra Fernando Alonso ou Stoffel Vandoorne dans le top 3. En effet, la nouvelle McLaren manque de puissance et le moteur Honda est si peu fiable que Vandoorne se félicitait d'être à l'arrivée du Grand Prix d'Australie !

Cette situation est forcément difficile à vivre pour un Alonso dont le dernier titre mondial date de 2006 et qui reste sur quatre ans de disette en termes de victoire. À Melbourne, l'Espagnol s'est qualifié 13e avant d'abandonner à cause d'un fond plat endommagé, mais se montrait particulièrement critique vis-à-vis du potentiel de la MCL32.

"Peut-être que Fernando ne va pas rester pour toute l'année", déclare Mark Webber, ami de Fernando Alonso, à l'antenne de Sporza. "Peut-être que Stoffel aura un autre coéquipier à un moment. Fernando ne va peut-être pas faire l'année entière, qui sait ?"

"Il est frustré. Il ne veut même pas finir septième ou sixième. C'est peut-être agréable pour Stoffel de marquer des points. Mais Fernando, les points, ça ne l'intéresse pas. Il veut se battre pour le podium, donc mentalement, Fernando est très loin de l'endroit où il veut se trouver."

Un mal pour un bien pour Vandoorne ?

En revanche, la situation est bien différente pour Stoffel Vandoorne. Certes, disposer d'une monoplace peu compétitive n'est jamais idéal, mais le Champion GP2 2015 débute sa carrière en Formule 1. Celui qui vient de fêter ses 25 ans peut donc faire ses gammes sans avoir la pression des résultats.

"C'est une situation difficile, la voiture et l'équipe ne sont pas au rendez-vous", reconnaît Webber. "Mais d'une certaine façon, il peut quand même apprendre dans l'ombre, donc ce n'est pas un mauvais scénario pour sa première saison en Formule 1, car les projecteurs ne sont pas braqués sur lui. Ils sont braqués sur l'équipe, sur la politique, et sur les problèmes avec Honda."

"Il a un tel palmarès en formules de promotion que je pense qu'il demeure très bien coté. Il ne faut pas connaître deux années comme ça, mais ça ira pour lui."

Sondage mondial des fans 2017

Article suivant
Vettel et Hamilton ravis à l'idée de se battre pour le titre

Article précédent

Vettel et Hamilton ravis à l'idée de se battre pour le titre

Article suivant

Bottas satisfait de ses débuts chez Mercedes à Melbourne

Bottas satisfait de ses débuts chez Mercedes à Melbourne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Pablo Elizalde
Type d'article Actualités