Vettel et Leclerc se sont expliqués après le départ de Bahreïn

Après les propos de Sebastian Vettel à la radio lors du Grand Prix de Bahreïn, Charles Leclerc et l'Allemand ont discuté pour apaiser la situation.

Vettel et Leclerc se sont expliqués après le départ de Bahreïn

Lors du second départ du Grand Prix de Bahreïn 2020, après le drapeau rouge pour l'accident de Romain Grosjean, Sebastian Vettel s'est exprimé à la radio en reprochant à Charles Leclerc sa manœuvre au premier virage, estimant que le Monégasque ne lui avait pas laissé suffisamment de place après s'être infiltré à l'intérieur.

"Pas encore !", s'est-il ainsi emporté à la radio, faisant référence à l'accrochage du départ du Grand Prix de Styrie, qui avait entraîné l'abandon des deux Ferrari et où la responsabilité de Leclerc était claire. "Il ne peut juste pas faire ça, comme si je n'étais pas là. C'est la même chose qu'en Autriche, sérieusement. Cette fois, j'aurais dû aller à l'accident, peut-être [que] c'était la meilleure option."

Lire aussi :

En fin de course à Sakhir, Leclerc a terminé 10e alors que Vettel a franchi l'arrivée en 13e place, après avoir vécu une course difficile et déclaré, à nouveau à la radio, que la voiture était parfois "inconduisible". Depuis, les deux hommes ont confirmé avoir discuté, Leclerc ayant le sentiment que la situation était tout de même différente de l'Autriche.

"Nous en avons parlé. De mon côté, la seule chose que je puisse dire, c'est que c'était assurément extrêmement serré, mais d'un autre côté, pas comme en Styrie, où je ne m'étais pas mis en position visible. Cette fois, j'ai essayé d'aller plus loin pour qu'il me voit. Il y avait un très petit écart, mais je me suis lancé, et je me suis assuré qu'il puisse me voir. On peut dire que l'écart n'était probablement pas suffisant entre nos voitures de la même équipe mais, ouais, c'est comme ça."

Vettel a pour sa part déclaré qu'il n'y avait "pas besoin d'en faire une affaire d'État", estimant que les deux hommes pouvaient vite passer outre. "Évidemment, c'était serré. On peut dire que quand vous avez trois voitures dans le premier virage, parfois ça marche et la plupart du temps ça ne marche pas. On en a parlé pour pouvoir passer à autre chose, ce n'est pas grave."

partages
commentaires

Voir aussi :

L'enquête sur l'accident de Grosjean prendra "six à huit semaines"

Article précédent

L'enquête sur l'accident de Grosjean prendra "six à huit semaines"

Article suivant

Des pneus placés devant le rail du crash de Grosjean

Des pneus placés devant le rail du crash de Grosjean
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Lieu Sakhir
Pilotes Sebastian Vettel , Charles Leclerc
Équipes SF
Auteur Fabien Gaillard
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021