Vettel : Red Bull ne doit pas imposer de consigne à Pérez

Pour Sebastian Vettel, Red Bull ne devrait pas imposer de consigne à Sergio Pérez si ce dernier est en position de remporter le Grand Prix de Mexico.

Vettel : Red Bull ne doit pas imposer de consigne à Pérez
Charger le lecteur audio

Sergio Pérez va sans doute disposer de ce qui est sa meilleure opportunité en carrière de remporter sa course à domicile lors du Grand Prix de Mexico ce week-end. Il l'abordera en effet au volant d'une Red Bull RB16B considérée comme favorite avant le début des hostilités ce vendredi.

Dans ce contexte, mais aussi celui de la lutte serrée que se livrent Max Verstappen et Lewis Hamilton au championnat pilotes, la question se pose de savoir ce qui pourrait se passer si jamais Pérez se retrouvait en position de l'emporter juste devant son équipier et leader du championnat ce dimanche. Dans la plupart des cas, la réponse paraîtrait simple mais au Mexique, ce cas d'école prend évidemment une toute autre dimension.

Si Pérez a déjà dit que toute l'équipe souhaitait sa victoire à Mexico, bien que la question n'ait pas encore été abordée en interne, d'autres voix se sont fait entendre sur cet épineux sujet. Daniel Ricciardo a déjà déclaré qu'il n'abandonnerait sans doute jamais la victoire à domicile, même dans un tel cas de figure. Son ancien équipier chez Red Bull Racing, Sebastian Vettel, juge que si l'utilisation de consignes est compréhensible, ce ne serait pas la bonne chose à faire.

"Je ne suis pas un fan des consignes d'équipe", a déclaré le pilote Aston Martin Racing. "Il y a deux types de consignes d'équipe différents : il y a la consigne d'équipe où vous cédez la position et vous la récupérez [plus tard] dans la même course, si vous êtes sur des stratégies différentes. Et puis il y a évidemment la consigne où l'un doit clairement s'écarter du chemin pour que l'autre marque plus de points."

"Même si la situation [de Red Bull au GP de Mexico 2021] est très facile à expliquer d'un point de vue logique, je pense quand même que c'est une mauvaise chose et je serai en faveur de ne plus jamais avoir de consignes d'équipe. Je crois que c'est juste que personne n'aime ça."

"Si Checo est en tête, alors Checo doit rester en tête. Et s'il n'est pas en tête, il doit pouvoir être dépassé par n'importe qui, que ce soit une Mercedes ou une Red Bull. Même chose si ça ne se passe pas comme ça et qu'il doit laisser passer Max. Valtteri [Bottas] a été dans cette position, et ce n'est pas bien."

Lire aussi :
partages
commentaires
Alonso : Pas de frustration, simplement la volonté de courses "justes"
Article précédent

Alonso : Pas de frustration, simplement la volonté de courses "justes"

Article suivant

Verstappen ne change pas d'approche face à Hamilton malgré l'écart

Verstappen ne change pas d'approche face à Hamilton malgré l'écart
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021