Vettel : "Bizarre" de voir Mercedes si distancé en essais libres

partages
commentaires
Vettel :
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
25 mai 2017 à 14:04

À l’aise au cours de la seconde séance d’essais libres du Grand Prix de Monaco, Sebastian Vettel a conclu la journée de jeudi en tête avec une référence établie en 1'12’’720.

Sebastian Vettel, Ferrari SF70-H
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF70-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70-H
Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08 Hybrid
Sebastian Vettel, Ferrari SF70-H

Un chrono qui est non seulement le meilleur établi en ce début de week-end monégasque, mais tout simplement le plus rapide jamais établi à ce jour en Principauté.

Un gouffre sépare le pilote allemand du reste du peloton en fin d'EL2 : distancé à 0"487, son ancien équipier Red Bull Daniel Ricciardo s’est adjugé la seconde meilleur référence de la journée, devant la seconde Ferrari de Räikkönen.

Capable de trouver la bonne fenêtre d’exploitation des pneumatiques ultratendres, à l’inverse des pilotes Mercedes qui connaissaient une séance d’EL2 étrangement laborieuse et n’offrant aucune amélioration des temps des EL1, Vettel s’est réjoui des préparatifs sans aléas de la Scuderia.

Dans la matinée, Sebastian Vettel avait conclu les EL1 en seconde position, moins de deux dixièmes derrière Lewis Hamilton, avec un temps de 1'13"621, déjà en ultratendres.

"Nous sommes sortis un peu tard, ce n'était pas prévu ; cependant, nous avons obtenu les réponses que nous attendions", décrivait Vettel au termes de la seconde séance d'essais libres.

Pour l'heure, l'Allemand, qui est "confiant dans le fait d'avoir les outils [pour] le bon set-up, le rythme et la confiance", voit des confirmations l'autorisant à penser qu'il est en mesure de mettre fin ce week-end à une pénurie de victoire Ferrari à Monaco depuis 2001.

S'il constate comme tous que Mercedes n'était pas au niveau attendu ce jeudi et que les temps des Flèches d'Argent n'ont pas progressé entre la matinée et l'après-midi, il se garde bien de les exclure de l'équation.

"Ce n'est que jeudi, il reste un peu de temps. Je ne sais pas ce qui leur est arrivé aujourd'hui, c'est bizarre. Je suis sûr qu'il y a une raison et qu'ils seront de retour en force samedi. C'est serré ici, notamment avec Red Bull."

Article suivant
Mercedes s'est fourvoyé dans ses réglages à Monaco

Article précédent

Mercedes s'est fourvoyé dans ses réglages à Monaco

Article suivant

Verstappen : "Je me suis tenu à l'écart des murs"

Verstappen : "Je me suis tenu à l'écart des murs"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Jeudi - Essais Libres 2
Lieu Monte Carlo
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Réactions