Les nouveaux propriétaires de Williams pas liés à Bernie Ecclestone

Alors que des rumeurs sont apparues depuis l'annonce du rachat de Williams, Claire Williams a démenti d'éventuels liens des nouveaux propriétaires de l'écurie avec Bernie Ecclestone.

Les nouveaux propriétaires de Williams pas liés à Bernie Ecclestone

Le fonds d'investissement américain Dorilton Capital a racheté l'écurie Williams et est en plein examen stratégique de l'entreprise afin de déterminer ce qu'il va faire à l'avenir. La firme basée à New York a acquis la structure de Grove pour 152 millions d'euros et ne prévoit pas de délocaliser les opérations de l'écurie.

Les documents qui sont ressortis de la vente ont révélé que l'équipe avait été vendue à une compagnie nommée BCE Limited, un fonds lui-même géré par Dorilton Capital. Cela a conduit à des rumeurs sur la présence possible de Bernard Charles Ecclestone, dit "Bernie", l'ancien PDG du Formula One Group, dans cette opération.

Lire aussi :

Des bruits de couloir battus en brèche par Claire Williams ce vendredi à Spa. "J'ai parlé à M. Ecclestone au début de la semaine, et j'ai demandé si c'était lui qui était derrière tout ça. C'est une blague, d'ailleurs, ce n'est pas le cas. Bernie n'a rien à voir avec notre nouveau propriétaire. Dorilton Capital est complètement indépendant, Bernie n'est pas le nouveau propriétaire de Williams. Je suis dans mon rôle, je suis ici, je fais mon travail, et c'est comme d'habitude."

L'opération a vu Dorilton Capital acheter toutes les parts de Williams, y compris celles de l'actionnaire majoritaire et fondateur de l'équipe Sir Frank Williams, de l'homme d'affaires américain Brad Hollinger et du patron de l'équipe Mercedes F1, Toto Wolff, qui avait conservé une participation de 5% depuis son départ.

Williams a confirmé que Dorilton Capital était un fonds qui dépense l'argent d'une famille pour des investissements, mais a déclaré qu'elle n'avait "aucun commentaire à faire" sur l'identité du bailleur de fonds. "Je ne peux pas entrer dans les détails concernant les personnes derrière Dorilton, cela deviendra plus clair ou nous pourrons le faire dans les semaines et les mois à venir", a ajouté Claire Williams.

Lire aussi :

"Mais ils ont fait preuve d'une grande diligence depuis le début de ce processus. Ils ont participé à ce processus dès le départ. Ils ont passé énormément de temps en coulisses à passer en revue tout ce qu'on peut attendre d'eux pour comprendre notre équipe, mais aussi pour comprendre la discipline. J'ai une confiance absolue dans le fait qu'ils sont les bonnes personnes pour faire avancer cette équipe."

Interrogée sur son avenir à la tête de l'équipe et sur celui de son père, qui en reste le directeur, Williams a répondu qu'il était "encore très tôt" pour se prononcer. "Pour le moment, c'est comme d'habitude. Je suis ici en ma qualité de responsable de l'équipe que j'ai dirigée à Barcelone et lors des courses précédentes, et cela continuera d'être le cas."

partages
commentaires
Le GP de Sakhir aura lieu sur "l'ovale" de Bahreïn

Article précédent

Le GP de Sakhir aura lieu sur "l'ovale" de Bahreïn

Article suivant

EL2 - Verstappen devance un Ricciardo en panne

EL2 - Verstappen devance un Ricciardo en panne
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021