Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
Course dans
10 Heures
:
21 Minutes
:
01 Secondes
04 sept.
EL1 dans
26 jours
11 sept.
Prochain événement dans
32 jours
25 sept.
EL1 dans
47 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
60 jours
23 oct.
Prochain événement dans
74 jours
31 oct.
Prochain événement dans
82 jours

Wolff clarifie sa remarque sur le "parfait lieutenant" Bottas

partages
commentaires
Wolff clarifie sa remarque sur le "parfait lieutenant" Bottas
Par :
30 juil. 2018 à 09:39

Toto Wolff a quelque peu blessé son pilote Valtteri Bottas en déclarant après le Grand Prix de Hongrie qu'il avait été un "lieutenant exceptionnel", un commentaire qu'il a désormais clarifié.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, et le reste du peloton
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Les pilotes de la première ligne, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, et le poleman Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 dans le parc fermé
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H à la sortie des stands
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 et Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 lors de la parade des pilotes
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

En maintenant derrière lui les Ferrari alors que Lewis Hamilton prenait la poudre d'escampette, Valtteri Bottas a parfaitement fait le jeu de son coéquipier et a contribué à sa sixième victoire en Hongrie. Un rôle salué par Toto Wolff, qui a déclaré que le Finlandais avait été un "lieutenant exceptionnel", semblant peut-être entériner une supposée préférence de Mercedes pour un Hamilton mieux placé au championnat.

C'est sûrement ainsi que Bottas l'a vécu lorsque ce commentaire lui a été présenté, lâchant un "ça fait mal", et Wolff se retrouve contraint de se justifier.

Lire aussi:

"C'est exactement ainsi que les choses qui ne sont pas discutées directement face à face sont complètement montées en épingle", déplore l'Autrichien. "En partant deuxième, après le premier tour, la course de Valtteri a été celle du parfait lieutenant, et je ne le dis pas par rapport au championnat, car nous n'avons pas de numéro 1 ni de numéro 2, c'est juste la course qu'il a menée. C'était à mon avis sa meilleure course avec Mercedes lors des deux dernières années."

Bottas a en effet impressionné avec un relais de 55 tours en gommes tendres, résistant aux Ferrari de Sebastian Vettel et de Kimi Räikkönen du 40e au 65e passage... jusqu'à une collision avec l'Allemand lorsque celui-ci lui a fait l'extérieur au virage 3, puis un autre accrochage avec Daniel Ricciardo, celui-ci valant à Bottas une pénalité de dix secondes.

"Les pneus étaient complètement détruits", poursuit Wolff. "Nous étions vraiment surpris qu'il parvienne à retenir Sebastian et Kimi derrière lui pendant 25 tours, et nous savions que les cinq derniers allaient être vraiment critiques. J'ai un sentiment mitigé car il aurait mérité de finir deuxième, c'était sa position de départ et c'est là qu'il était après le premier tour."

"Mais vous êtes peut-être en train de dire que le mot lieutenant ne lui fait pas honneur ? Il a simplement réalisé une course sensationnelle et a aidé Lewis, d'une certaine façon, à construire son avance en tête."

Bottas : "Je sais ce que Toto voulait dire"

Quant à Bottas, lui aussi a tenu à minimiser l'impact de son "ça fait mal", qui a lancé les rumeurs les plus folles sur les réseaux sociaux.

"Je lis des informations sorties de leur contexte... Je n'ai pas demandé de réunion avec les dirigeants parce que Toto a dit que j'étais le lieutenant parfait lors de cette course", a écrit le pilote Mercedes sur Twitter. "Il n'y a pas besoin de le faire. J'étais déçu de mon résultat en course et j'ai tout vu de façon négative pendant un instant. Je sais ce qu'il voulait dire. Et il aurait dit pareil de Lewis s'il avait été dans la même situation et avait fait une course similaire. Nous sommes traités à égalité et je fais confiance à l'équipe à 100% là-dessus. Tout va bien. Nous allons continuer à travailler dur ! Ça viendra."

Propos recueillis par Ben Anderson et Adam Cooper

Frustré, Renault pointe un choix de pneus trop conservateur au départ

Article précédent

Frustré, Renault pointe un choix de pneus trop conservateur au départ

Article suivant

Alonso reconnaît que Grosjean a mieux géré le restart sous VSC

Alonso reconnaît que Grosjean a mieux géré le restart sous VSC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel