Wolff : En 2007, Lewis avait l'équivalent de 45 pts d'avance à 2 GP du but

partages
commentaires
Wolff : En 2007, Lewis avait l'équivalent de 45 pts d'avance à 2 GP du but
Par : Fabien Gaillard
5 oct. 2018 à 15:35

Toto Wolff estime que rien n'est joué dans la course au titre mondial malgré l'avance dont dispose Lewis Hamilton à cinq Grands Prix de la fin de saison.

Alors que Lewis Hamilton possède 50 points d'avance à cinq courses du terme de la saison, les 125 qu'il reste à récolter au maximum ne rendent pas cette avance irrattrapable pour Sebastian Vettel et Ferrari. Et même si la dynamique penche clairement en faveur de Mercedes, les hommes de Brackley et Brixworth ne veulent pas se relâcher.

Toto Wolff, le directeur exécutif de l'écurie à l'étoile, se montre d'ailleurs clair à ce sujet en faisant référence à la saison 2007 de Formule 1 comme l'exemple d'une situation qui peut soudainement se retourner, même quand tout semble joué.

Lire aussi :

Cette année-là, et alors que la victoire rapportait toujours dix points, Hamilton avait abordé les deux dernières épreuves de la saison avec 12 unités d'avance sur son équipier chez McLaren, Fernando Alonso, et 17 sur Kimi Räikkönen, chez Ferrari. Finalement, après un abandon étrange en Chine et un problème technique au début du GP du Brésil, c'est le Finlandais qui avait glané le titre, pour un point.

"Non non non ! Je n'aime pas les statistiques. En 2007, Lewis avait l'équivalent d'un avantage de 45 points à deux courses de la fin, et a perdu pour un point. Nous sommes loin d'avoir ça dans le sac", a ainsi lancé l'Autrichien quand la question de savoir si le GP du Japon était d'ores et déjà bien embarqué lui a été posée.

Concernant l'épreuve de Suzuka, justement, il tempère l'écart de huit dixièmes entrevu au terme des EL2 : "Nous perdions un peu de temps dans les Esses, donc l'écart est sûrement moindre qu'il n'y paraît."

Wolff est même interrogatif au sujet des performances des Ferrari : "Ce matin, ils étaient plus rapides dans quasiment tous les virages mais avaient des pneus plus tendres. Maintenant, avec le même composé, nous gagnons un peu de temps en ligne droite, donc je me demande s'ils n'ont pas un peu caché leur jeu. Nous perdons du temps dans les Esses, en revanche."

Une chose est en tout cas certaine : Hamilton a apprécié cette première journée sur la piste nippone au volant de la W09 et l'a fait savoir à la radio lors des Essais Libres 2 : "Je n'ai jamais couru à Suzuka, mais j'imagine que passer les Esses et le 130R avec une bonne voiture doit être une belle expérience", conclut son directeur exécutif.

Prochain article Formule 1
L'usure des pneus a augmenté à Suzuka suite aux typhons

Article précédent

L'usure des pneus a augmenté à Suzuka suite aux typhons

Article suivant

Honda confirme sa "grosse amélioration" moteur à Suzuka

Honda confirme sa "grosse amélioration" moteur à Suzuka
Charger les commentaires