Gasly à l’ePrix de New York : "Ça pourrait se faire"

L'éventualité de débuts de Pierre Gasly en Formule E se confirme. Il existe bel et bien une opportunité pour le Français de remplacer le leader du championnat Sébastien Buemi chez Renault e.dams pour l'ePrix de New York.

Gasly à l’ePrix de New York : "Ça pourrait se faire"
Sébastien Buemi, Renault e.Dams, devant Jose Maria Lopez, DS Virgin Racing, au départ de la course
Pierre Gasly, pilote d'essais Red Bull Racing
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Pierre Gasly, pilote d'essais Red Bull Racing
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Pierre Gasly, Team Mugen
Sébastien Buemi, Renault e.Dams
Pierre Gasly, Team Mugen
Nicolas Prost, Renault e.Dams

Le clash de date entre la manche new-yorkaise de la Formule E et les 6 Heures du Nürburgring en WEC a en effet contraint de nombreux pilotes à choisir entre les deux programmes. En ce qui concerne Sébastien Buemi, il a été réquisitionné par Toyota pour la course d'Endurance en Allemagne et fera donc, sauf surprise de dernière minute, l'impasse sur le prochain ePrix.

Renault e.dams espérait initialement remplacer le Suisse par un certain Scott Speed, qui a une petite expérience de la Formule E et aurait évolué à domicile (bien que New York soit à des milliers de kilomètres de sa Californie natale), mais le projet ne s'est pas concrétisé, et c'est désormais Pierre Gasly qui part favori pour de potentiels débuts dans le championnat tout électrique.

"Ce n'est pas encore confirmé, mais ça pourrait se faire", confirme le protégé de Red Bull pour Motorsport.com. "Il y a une opportunité parce que Buemi ne sait pas encore s'il va courir en WEC ou s'il va faire la Formule E à New York. C'est vraiment bientôt, donc ce serait bien qu'ils me le disent un peu avant le week-end !"

Pierre Gasly n'ayant jamais piloté de Formule E, ce sera une découverte totale s'il doit prendre le volant de la monoplace bleu et jaune aux États-Unis, bien qu'il ait déjà couru en Formule Renault 3.5, en GP2 et en Super Formula tout en testant de nombreuses Formule 1 au fil des ans.

"J'ai un peu parlé à Buemi et il m'a dit que c'était une voiture complètement différente : pas d'aéro, pas d'adhérence avec les pneus, un gros sac à dos à l'arrière parce qu'avec les batteries, la voiture est très étrange à piloter", souligne l'actuel pilote Mugen-Honda au Japon.

"New York en Formule E, c'est très enthousiasmant. Je ne veux pas m'impliquer dans un championnat entier pour l'instant, je veux me concentrer sur la F1, mais ce genre d'opportunités, il faut les saisir, parce qu'on ne sait jamais ce qui arrivera à l'avenir. Je suis sûr que je vais prendre beaucoup de plaisir si ça se fait."

Pas de shakedown

La concrétisation de ce projet poserait toutefois un casse-tête logistique à Gasly : l'ePrix de New York ayant lieu le même week-end que le Grand Prix de Grande-Bretagne, le pilote de réserve Red Bull se doit d'être sur le simulateur jusqu'au vendredi.

"Ils m'ont juste contacté pour savoir si j'étais disponible pour le remplacer, s'ils avaient besoin de quelqu'un", poursuit Gasly au sujet de Renault e.dams. "J'ai vérifié mon calendrier. C'est dur, parce qu'il faut que je sois dans le simulateur le jeudi et le vendredi pour Red Bull, pour Silverstone, donc si ça se fait, j'arriverai à New York le vendredi soir à 23h, je manquerai le shakedown et le briefing des pilotes. On verra comment ça se passe, mais si ça se fait, ce sera la course où j'ai eu le moins de de préparation de ma carrière ! S'ils ont besoin de moi, je ferai de mon mieux."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi et Valentin Khorounzhiy

partages
commentaires
Motorsport.com s'associe à TAG Heuer pour lancer une série vidéo sur la FIA Formula E

Article précédent

Motorsport.com s'associe à TAG Heuer pour lancer une série vidéo sur la FIA Formula E

Article suivant

La Formule E poursuit sa stratégie d'investissement

La Formule E poursuit sa stratégie d'investissement
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021