Première victoire de Rowland, au-dessus de la mêlée

partages
commentaires
Première victoire de Rowland, au-dessus de la mêlée
Par :

Oliver Rowland a dominé la cinquième manche de l'E-Prix de Berlin pour remporter la première victoire de sa carrière en Formule E.

La grille de départ était complètement chamboulée pour cette cinquième course à l'aéroport Tempelhof de Berlin (la première sur un circuit légèrement prolongé et plus sinueux) à l'issue de qualifications qui ont tourné à la farce pour les six leaders du championnat. Les quatre Champions ont franchi la ligne trop tard pour réaliser un tour chronométré et étaient relégués en fond de grille, tandis que c'est Oliver Rowland qui occupait la pole position devant Robin Frijns, Neel Jani – en quête de ses premiers points en Formule E – ainsi que trois intérimaires : René Rast, Alex Lynn et Tom Blomqvist.

Lire aussi :

Le grand gagnant du départ a été André Lotterer, passé de la septième à la cinquième place, tandis que Lynn a doublé Rast pour le quatrième rang, ce dernier perdant deux positions. António Félix da Costa a fait des progrès remarquables également, de la 21e place de la grille à la 16e. À l'avant, Rowland a conservé la tête devant Frijns et Jani. Un petit carambolage a toutefois eu lieu dès le premier tour, puis un accrochage entre Lucas di Grassi (qui allait recevoir une pénalité de cinq secondes) et Maximilian Günther, contraignant ce dernier à l'abandon. Le calvaire de l'ancien candidat au titre continuait, lui qui s'était fait mal à la main dans un accident au même endroit lors de l'épreuve précédente. Sam Bird, lui, a dû rentrer au stand, aileron avant endommagé.

Lotterer a poursuivi sa marche en avant en dépassant Lynn de manière autoritaire pour la quatrième place, le pilote Mahindra ayant opposé une farouche résistance en fermant la porte. Jani, troisième, a été le premier à activer le mode attaque, profitant de l'écart qui le séparait de ses poursuivants. Frijns a été contraint de faire de même au tour suivant pour s'assurer de rester deuxième, tout comme Rowland une boucle plus tard, le pilote Nissan e.dams conservant la tête d'extrême justesse.

 

C'est alors que Vergne, alors qu'il était 17e, a reçu un drive-through en raison du non-respect des règles concernant le refroidissement de la batterie. Son coéqupier Félix da Costa, lui, avait gagné deux places supplémentaires et se trouvait 15e, juste devant Di Grassi... qui a tenté un dépassement sur le Portugais au premier virage, mais l'a trop tassé vers l'intérieur et s'est retrouvé expédié en tête-à-queue, avec une crevaison.

 

À la mi-course, Rowland menait avec deux secondes d'avance sur Frijns, trois sur Jani, trois et demie sur Lotterer, quatre sur Lynn et cinq sur Rast. Le reste du peloton était ensuite relégué à plus de dix secondes, mené par Mortara, Blomqvist et Evans. Félix da Costa et Buemi étaient remontés aux 13e et 14e rangs.

Jani a été le premier des hommes de tête à activer le mode attaque pour une deuxième fois, mais il s'est fait doubler par Lotterer, Lynn et Rast, les deux premiers ne l'ayant alors pas encore utilisé. Frijns et Lynn l'ont fait au tour suivant, le Néerlandais restant deuxième et l'Anglais se retrouvant dans le trafic entre Jani et Evans, ce dernier bien remonté depuis la septième ligne de la grille.

Rowland et Lotterer ont ensuite validé leur bonus de 35 kW ; le pilote Nissan e.dams a conservé la première place, celui de Porsche en a profité pour se hisser au troisième rang. Lotterer et Rast avaient encore une deuxième utilisation du mode attaque à faire, effectuée avec succès en restant troisième et quatrième – non sans que Rast attaque son compatriote lors des derniers instants de son boost !

À cinq minutes + 1 tour du but, Rowland menait avec une seconde d'avance sur Frijns, trois et demie sur Lotterer, quatre sur Rast, huit et demie sur Jani et neuf sur Lynn. Ce dernier a aisément trouvé l'ouverture sur le Suisse, qui était quelque peu en difficulté.

Oliver Rowland a ainsi remporté sa première victoire en Formule E sans être contesté, un succès qui le propulse de la neuvième à la deuxième place du championnat. Robin Frijns était deuxième devant René Rast, qui a dépassé André Lotterer dans le dernier tour à l'issue d'une bataille acharnée entre les deux Allemands, qui se sont touchés à de nombreuses reprises. Suivaient Alex Lynn, dont c'est le meilleur résultat en Formule E, Neel Jani, Mitch Evans, Edoardo Mortara, Stoffel Vandoorne et Sébastien Buemi, qui a sauvé un point depuis le fond de grille. L'unique point marqué par un Champion ce mercredi ! Félix da Costa a été contraint à l'abandon en fin d'épreuve.

Germany E-Prix de Berlin 2020 - Cinquième manche

Rowland en pole position, les Champions en fond de grille

Article précédent

Rowland en pole position, les Champions en fond de grille

Article suivant

Vandoorne en pole devant Buemi à Berlin

Vandoorne en pole devant Buemi à Berlin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Berlin V
Catégorie Course
Lieu Berlin Tempelhof Airport
Pilotes Oliver Rowland
Équipes DAMS
Auteur Benjamin Vinel